Votre mot de passe vous sera envoyé.
nafarko

Nigerinter.com

Incapable de se frayer un chemin dans la marche actuelle des choses à la suite de l’organisation par les responsables du CDS-Rahama d’un congrès ordinaire les 6 et 7 septembre dernier, Mahamane Ousmane, change de fusil d’épaule.
En effet, après sa sortie avec les leaders de l’ARDR, du vendredi 1er novembre 2014, à travers laquelle, il s’est inscrit dans la logique de la destruction de tout ce qui est renaissance, Ousmane invite ses lieutenants à foncer dans le même sens que lui. Dans une déclaration rendue publique, le jeudi 13 novembre dernier, le président des Jeunes du CDS-Rahama, Nourdine alias Campany a complètement perdu les pédales en accusant le régime de tous les noms d’oiseaux.
Nul n’est épargné dans cette déclaration des responsables du CDS soutenant les actions du Président de la République en passant par le Ministre de l’intérieur et même le Président de la République Issoufou Mahamadou ont été vilipendés. On n’a l’impression d’assister à la lecture d’un tract des étudiants. Pour les initiés, ce texte n’a ni père, ni mère que l’ancien Président de la CDS Mahamane Ousmane. Aujourd’hui au bout de compte, Ousmane a compris qu’il a tout perdu et qu’il faut dans sa chute entraîner tous ceux qui lui restent fidèles.
Une politique d’après moi le déluge. Les prochains jours nous dirons comment le régime compte laver cet affront de Mahamane Ousmane.

À propos de l’Auteur

Ibrahim Aghali (Web contributeur)