Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le parti politique Mouvement national pour la société de développement (MNSD Nassara) a tenu du 29 au 30 novembre son 8ème congrès ordinaire au Palais du 29 juillet de Niamey, sur le thème « le congrès du rassemblement et du renouveau ». La tenue de cette instance statutaire du parti a été placée sous les auspices du Secrétaire général du parti, M. Abouba Albadé qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux à l’issue de laquelle un nouveau bureau politique national sera mis en place. Un bureau qui incarnera le rassemblement et le renouveau du parti tel que stipulé par le thème central du congrès.
A cette occasion, le Secrétaire général du MNSD Nassara avait à ses côtés sur le podium, les présidents des sections régionales ainsi que les membres du bureau politique national et l’ensemble des délégués accrédités par toutes les structures du parti. Il y avait également la présence remarquée des représentants des partis amis notamment les partis membres de la Mouvance pour la renaissance du Niger (MRN) et l’Alliance pour la République et le Changement (ARC). En prononçant son allocution à l’ouverture desdites assises, le président de la section hôte a souhaité la chaleureuse bienvenue à tous les participants et exprimé ses vifs remerciements aux représentants des partis amis. M Amadou Salifou, n’a pas oublié la confiance placée en lui par la majorité parlementaire en l’élisant pour diriger aux destinées de la 2ème institution du Niger, l’Assemblée Nationale.

Pour lui, ce congrès a une double signification pour la section de Niamey. Cette marque de confiance est un succès pour la section MNSD Nassara qu’il dirige. Cette même section qui a eu le grand honneur d’être choisi pour abriter les deux plus importantes assises du MNSD Nassara à savoir le Conseil national extraordinaire tenu deux jours plus tôt et le congrès statutaire a-t-il fait remarquer. Après avoir souligné l’importance dudit congrès pour le MNSD Nassara, Amadou Salifou a dit espérer que tous les participants présents «sauront mesurer et saisir la portée du thème » tout en rappelant que l’histoire est faite pour qu’on en tire les leçons. Parlant de la situation du pays, il est revenu sur la question sécuritaire qui prévaut le long des nos frontières qui, estime-t-il «doit imposer un autre regard, une autre attitude, voire un changement radical de comportement au dessus de tout clivage politique».
Le patron de la section MNSD Nassara de Niamey a félicité le Président de la République et le gouvernement pour avoir pris la mesure de la situation et déployé les moyens conséquents pour sécuriser le territoire national et les populations nigériennes face aux menaces qui pointent à nos frontières. M. Amadaou Salifou a assuré le gouvernement du soutien des militants du MNSD Nassara de la section de
Niamey, avant se de réjouir de la résolution du Conseil national qui a porté son choix sur la candidature du Secrétaire général du parti au poste du président du parti.
Prenant la parole dans un palais du 29 juillet archiplein, le secrétaire général a d’abord eu une pensée particulière pour les vaillants soldats nigériens tombés sur le champ d’honneur. En effet Abouba Albadé a demandé qu’une Fatiha soit dite par l’ensemble des participants pour le repos des âmes de ces valeureux fils du pays qui ont perdu leurs vies en travaillant pour protéger le peuple. Après avoir souhaité la bienvenue aux participants et salué la présence massive des partis et regroupements des partis amis, Abouba Albadé s’est longuement expliqué sur les motivations ayant amené son parti à décider d’accompagner le Président de la République, une décision prise à l’unanimité par le bureau politique du MNSD Nassara le 25 juillet 2013. Par cette décision courageuse, il s’agit pour le MNSD de répondre à l’appel du Président de la République Issoufou Mahamadou de participer à un gouvernement d’union nationale que la situation sécuritaire du moment et l’intérêt national commandaient.
Pour Abouba Albadé, l’acte ne consistait ni plus, ni moins qu’à contribuer à la résolution ou la prévention des problèmes majeurs qui «pouvaient avoir des conséquences néfastes et incalculables pour le Niger ».  »Il s’agit d’un sursaut patriotique que le MNSD Nassara a fait en décidant d’entrer dans le gouvernement d’union nationale pour la formation duquel des discussions au plus haut niveau ont été menées » a-t-il affirmé avant de souligner que le MNSD Nassara a connu des vicissitudes après la remise en cause de cette décision unanime par une partie du bureau politique nationale le 12 août de la même année, un volteface qui est au centre de la situation de dysfonctionnement du parti.
Une situation qui sera désormais la derrière avec la tenue du congrès de Niamey dont l’objectif est de doter le MNSD Nassara de nouveaux dirigeants dans la perspective des échéances électorales futures et de clarifier son avenir. L’issue du congrès va moderniser le parti dans son fonctionnement qui va dorénavant mettre un accent particulier sur l’implication des femmes et des jeunes dans la gestion de ses structures et de ses instances a promis le secrétaire général et candidat à la présidence du MNSD Nassara.

Zabeirou Moussa