Votre mot de passe vous sera envoyé.

La Convention Démocratique et Sociale (CDS Rahama) a célébré ce dimanche 4 janvier, le 24e anniversaire de la création du parti

Il s’agit, dans les faits, de deux célébrations puisque les deux ailes qui se disputent la direction du parti vert ont organisé des évènements différents et à des lieux distincts. Le premier est celui organisé par l’aile Mahamane Ousmane, ancien Président de la République (93-96), ancien président du Parlement (2000-2010), président de la CDS depuis sa création et actuel président de la coalition des partis politiques membres de l’opposition (ARDR). Le second a été organisé par l’aile de Abdou Labo, ancien directeur de campagne de Mahamane Ousmane, ministre à plusieurs reprises depuis 1993 (défense, sport, intérieur, agriculture), également élu député à plusieurs reprises au titre de la circonscription de Maradi, lequel conduit depuis quelques années une dissidence jusqu’à organiser un congrès en septembre dernier pour se proclamer à la tête de la CDS tout en se ralliant à la majorité.

La manifestation qui a été la plus médiatisée a été celle organisée par Mahamane Ousmane à la place Toumo. La célébration s’est transformée en véritable opération de démonstration de force pour la CDS de Mahamane Ousmane qui a bénéficié du soutien des militants des principaux partis de l’opposition politique notamment le MNSD Nassara de l’ancien premier ministre Seyni Oumarou et le Moden Lumana de l’ancien président et également ancien premier ministre Hama Amadou.

Le Chef de file de l’opposition était d’ailleurs présent à la manifestation de la place Toumo aux cotés de Mahamane Ousmane, lequel était pour la circonstance, entouré de ses principaux lieutenants. Plusieurs dirigeants de l’opposition ont également marqué de leur présence la célébration de ce 24e anniversaire de la création de la CDS Rahama ainsi qu’une foule nombreuse composée de militants et sympathisants du parti ainsi que de leurs alliés de l’opposition.

Plusieurs diplomates ainsi que des députés de l’opposition parlementaire ont également pris part à la cérémonie organisée par le bureau dirigé par Mamane Ousmane.

Il convient de noter que cette double célébration qui illustre la crise encore ouverte que traverse la CDS Rahama, intervient à quelques jours du début du jugement de l’affaire par le tribunal régional de la CEDEAO.

Après plus de trois années de procédures judiciaires au plan national, l’aile Abdou Labo a organisé un congrès en septembre dernier, un congrès boycotté par l’aile Ousmane qui conteste sa légalité même s’il a reçu l’acte de validation du ministère de tutelle, celui de l’intérieur.

Les avocats de Mahamane Ousmane ont décidé de saisir les juridictions régionales notamment le Tribunal de la CEDEAO qui va se prononcer sur l’affaire d’ici la fin du mois en cours.

Actuniger.