Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a officiellement lancé hier matin, sur le boulevard Tanimoune, en face de la gare ferroviaire, les travaux d’aménagement et de bitumage de 70 km de voirie urbaine à Niamey. Ce projet sera réalisé sur financement de la Banque Ouest Africaine de Développement et de l’Etat du Niger. Le coût des travaux est estimé à environ 18 milliards de francs CFA et ils seront exécutés sur une durée de 12 mois par l’Entreprise SOGEA- SATOM. La réalisation de ces tronçons contribuera à n’en point douter à améliorer le cadre de vie des populations de Niamey.

Juste après avoir lancé les travaux, le Président de la République a livré ses impressions à la presse.  »J’ai une ambition pour la ville de Niamey, cette ambition a été très clairement annoncée dès le début de notre arrivée au pouvoir; c’est une ambition qui a été clairement exprimée dans le Programme de Renaissance. Notre ambition, c’est de faire de Niamey une capitale digne de ce nom, une ville coquette. Il y a déjà les jalons qui ont été posés, il y a le jalon de l’échangeur Mali Béro; on a vu également le jalon de l’échangeur du Rond-point des Martyrs. Il y a beaucoup d’autres projets qui ont été engagés depuis notre arrivée au pouvoir. Je peux encore citer la route de Goudel. Aujourd’hui, nous avons décidé de lancer 70 km de voirie pour la ville de Niamey. Cette cérémonie marque le lancement de la première phase, d’autres phases vont suivre », a déclaré le Président Issoufou Mahamadou.

Il a par ailleurs sollicité l’engagement des populations pour qu’ensemble, ils puissent réaliser des résultats probants. SE. Issoufou Mahamadou a insisté particulièrement sur la culture d’entretien des infrastructures, tout en indiquant que ce sont des promesses qu’il a faites à la population de Niamey. Aussi, a-t-il souhaité que cette population de Niamey s’approprie ces infrastructures mises à la disposition de la ville. Il s’agit, a dit le Chef de l’Etat, non seulement de rendre Niamey coquette à l’extérieur c’est-à-dire sur les places publiques, mais également de la rendre coquette à l’intérieur de chaque maison.

Aïssa Abdoulaye Alfary