Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Niger a mis en place un important dispositif sécuritaire pour contrer toute incursion de Boko Haram dans l’est de son territoire, région limitrophe du bastion nigérian du groupe islamiste, a annoncé mardi le gouvernement.

S’adressant aux députés, le ministre de l’Intérieur, Hassoumi Massaoudou, a assuré qu’un dispositif sécuritaire est déjà en place, et «a même été renforcé», pour faire face à d’éventuelles attaques d’envergure de Boko Haram dans la région de Diffa.

Boko Haram, qui a été placé sur la liste noire des organisations terroristes par Washington, contrôle depuis début octobre Malam Fatori et Damasak, deux localités du nord-est du Nigeria très proches du Niger, conquises après de violents combats avec l’armée nigériane. Le ministre de l’Intérieur a également annoncé une enveloppe de près de 20 milliards de francs CFA destinés à l’achat de nourriture et de tentes pour les réfugiés.

 Le Canard déchaîné