Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a été élevé mardi à Cotonou, la Dignité de Grand Croix de l’Ordre National du Bénin, par son homologue béninois Dr. Yayi Boni, Grand Maître de l’Ordre.

La cérémonie s’est déroulée dans la Salle du Peuple du Palais de la Présidence lors d’une Soirée de Gala, en présence notamment des officiels béninois et des ambassadeurs des pays accrédités au Bénin.

Cette décoration, la plus haute distinction honorifique du Bénin, « consacre les mérites inestimables du « grand ami du Bénin, grand citoyen africain, résolument engagé aux côtés du Président Yayi Boni pour le développement de leurs pays et de l’Afrique », a dit la Grande Chancelière du Bénin, Dr KoubourathOsséni, à l’endroit du Président Issoufou.

Après avoir retracé la vie et le parcours professionnel du récipiendaire, la Grande Chancelière a indiqué que les actions bâties sur les huit axes du Programme de Renaissance pour le Niger, « ont fortement impacté l’économie du Niger. »

Elle a souligné, entre autres, les efforts fournis par le Chef de l’Etat pour le renforcement de la coopération entre le Niger et le Bénin et son engagement pour une « Afrique nouvelle. »

« Le Bénin salue les mérites d’un homme de principe, un homme de conviction, un homme de résultats », a affirmé Dr Koubourath Osséni.

Le Président béninois a pour sa part félicité son homologue nigérien, « un homme de conviction, un panafricaniste, un visionnaire, un homme d’action, un homme de réformes, un homme de programme ».

Pendant plus de 12 heures, lors de la réunion du Conseil des Ministres Conjoint, les délégations des deux pays ont examiné les questions relatives à la coopération bilatérale, aux voies et moyens pour rapprocher davantage les peuples béninois et nigérien, les réformes dans le cadre de l’UEMOA et de la CEDEAO, a indiqué le Chef de l’Etat béninois.

L’emploi des jeunes, les projets communs dans le domaine de l’énergie, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, les questions de sécurité dans la sous région ont également été évoqués par les deux parties.

Réagissant au « Mot » de son homologue béninois, le Président Issoufou Mahamadou a dit « combien il est heureux de recevoir cette distinction, qui vient d’un grand patriote, un grand démocrate, un grand panafricaniste ».

Evoquant son Programme de Renaissance du Niger, le Chef de l’Etat a dit que son « ami et frère » est en train de mettre en œuvre le même programme au Bénin, ajoutant que Dr Yayi Boni se bat depuis dix ans au service du Bénin.

Il a souligné la nécessité« de travailler non seulement à l’intérieur des nos frontières nationales, mais également au-delà, pour promouvoir l’intégration entre nos pays. »

Il faut s’unir, car l’union fait la force dans la compétition internationale, a-t-il noté.

« L’Afrique doit s’unir ou périr, nous avons décidé de nous unir », a affirmé le Président de la République.

Revenant sur la tenue du Conseil des Ministres Conjoint entre le Bénin et le Niger, SEM Issoufou Mahamadou a dit : « Ce jour est un grand jour, un jour historique parce que nous avons tenu pendant 12 heuresla première réunion du Conseil des Ministres des deux pays ».

« Nous avons travaillé sur un ordre du jour très chargé et le Conseil s’est conclu sur des décisions importantes pour les peuples nigérien et béninois », a-t-il précisé.

Les deux pays ont retenu le principe de deux sessions ordinaires et d’une session extraordinaire du Conseil des Ministres Conjoint pour l’année 2015.

Le Chef de l’Etat était accompagné, dans ce déplacement, de : M. Bazoum Mohamed, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur ;M. Amadou Boubacar Cissé, Ministre d’Etat, Ministre du Plan, de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire;M. Saidou Sidibé, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République ; M. Alma Oumarou, Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé ;M. MassoudouHassoumi, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières ;M. SaleySaidou, Ministre des Transports ;M. Gilles Baillet, Ministre des Finances ;M. Mano Aghali, Ministre de la Santé Publique ;M. Ibrahim Nomao, Ministre de l’Equipement ;M. GandouZakara, Secrétaire Général du Gouvernement.

Abdourahmane Alilou