Votre mot de passe vous sera envoyé.

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a rencontré, vendredi dernier dans la matinée, au Palais de la Présidence, l’équipe cadette du MENA qui a la mission de défendre les couleurs nationales au 11ème championnat d’Afrique de football des moins de 17 ans (CAN U17) qui se tient depuis hier à Niamey. La rencontre s’est déroulée en présence du Premier ministre, du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoulkarim Dan Mallam et une délégation des responsables de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) conduite par son secrétaire général, M. Ibrahim Tiémogo. L’objet est de cette rencontre est d’encourager les joueurs et leur remette le drapeau.
Après les mots introductifs du ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdoul Karim Dan Malan, le secrétaire général de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) a, au nom de la Fédération, présenté leurs remerciements au Président de la République pour son implication personnelle ainsi que celle du gouvernement dans l’organisation de ce championnat CAN U17. Selon Ibrahim Tiémogo, cet engagement des autorités de la 7ème République a fait qu’aujourd’hui, dans le milieu de la Confédération Africaine de football (CAF), on parle du miracle nigérien pour avoir réalisé des exploits de 4 ans en moins de 4 mois, exploits qui ont permis au pays d’être prêt pour accueillir ce tournoi.

« Si le Niger s’est engagé à organiser ce championnat continental, c’est parce que, nous avons la sécurité dans notre pays. Nous avons une pensée particulière aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS), et les accompagnons dans leur noble mission», a-t-il déclaré. M. Ibrahim Tiémogo a en outre annoncé que, chaque joueur a contribué de sa prime de match, une somme symbolique pour soutenir l’armée. La totalité de l’enveloppe est de 975.000 francs CFA, qui sera donnée aux vaillants soldats nigériens qui combattent le terrorisme.

prn-mena-1Le secrétaire général de FENIFOOT a expliqué comment l’équipe a été mise en place. Selon lui, cette équipe est née après un long processus. Des tournois ont été organisés avec la participation des chancelleries ; ce qui a permis de sélectionner des jeunes Nigériens de la diaspora. «Nous avons trouvé 21 jeunes nigériens qui ont passé le test IRM qui détermine l’âge réel du joueur, exigé par la CAF», a assuré M. Ibrahim Tiémogo.
Pour sa part, le Président de la République, premier supporteur national, a d’abord souhaité une bonne convalescence au président de la FENIFOOT, le Colonel Djibril Hamidou avant de se réjouir de l’accueil au Niger d’une manifestation de renommée continentale. Il s’est aussi félicité de la pensée positive exprimée aux Forces de Défense et de Sécurité. SE Issoufou Mahamadou a dit aux jeunes joueurs qui défendront les couleurs nationales que c’est un honneur et une chance pour eux d’assumer cette redoutable mission avec beaucoup de talent, de détermination et de rage de vaincre. «Vous avez le soutien de l’ensemble du pays, notamment celui de la jeunesse qui fonde beaucoup d’espoir sur vous. Pour encourager, cette jeunesse à venir vous soutenir, j’ai décidé que l’accès aux gradins sera gratuit pour l’ensemble de vos matchs», a rassuré le Président de la République. Le Chef de l’Etat leur a ensuite remis le drapeau. Il a leur cependant dit qu’il compte beaucoup sur les joueurs pour faire flotter haut le drapeau du Niger, comme les Forces de Défense et de Sécurité face à l’adversaire défendent nos couleurs.
Seini Seydou Zakaria