Votre mot de passe vous sera envoyé.

 

Réunis ce jour jeudi 12 février 2015, les partis politiques membres de la Mouvance présidentielle font la Déclaration suivante :
Depuis le vendredi 6 février 2015 la situation sécuritaire s’est passablement dégradée dans la région de Diffa, du fait des agissements criminels de l’organisation terroriste Boko Haram. L’agression, ce jour-là, de nos forces de défense et de sécurité par une horde de plusieurs centaines de terroristes à Bosso, a été l’occasion pour nos vaillants soldats d’infliger de lourdes pertes à leurs adversaires.
C’est l’occasion pour nous :
– de condamner avec énergie le groupe Boko Haram et de dénoncer avec véhémence les oripeaux de l’islam dont il se couvre de façon totalement frauduleuse
– de présenter nos condoléances émues et attristées aux forces de défense et de sécurité, aux familles de nos soldats disparus et de toutes les personnes innocentes décédées à cette occasion et souhaiter un prompt rétablissement des blessés.
– de rendre un vibrant hommage à nos forces de défense et de sécurité pour leur vaillance, leur sens élevé du sacrifice, leur professionnalisme ainsi que les résultats remarquables qu’elles ont réalisés
– d’exprimer notre solidarité et notre soutien aux populations de la région de Diffa martyrisées par les effets des agissements criminels de Boko Haram.
Les partis membres de la Mouvance présidentielle, conscients des efforts consentis par le Gouvernement :
– saluent la perspicacité et le sens de l’anticipation dont a fait preuve le Président de la République en cette circonstance
– demandent aux citoyens nigériens, en particulier ceux de la région de Diffa, de garder leur calme, de ne pas céder à la peur et de faire entièrement confiance à nos forces de défense et de sécurité qui ont une parfaite maîtrise de la situation.
– demandent au gouvernement d’engager des actions pour soutenir les familles des victimes de la barbarie de Boko Haram
– exhortent le gouvernement à entreprendre une campagne de sensibilisation en direction des populations de Diffa pour qu’elles soient rassurées et qu’elles ne cèdent à aucune forme de psychose afin de s’éviter des déplacements ;
– lancent un appel aux populations pour qu’elles fassent preuve de vigilance et qu’elles assistent activement les FDS dans le renseignement pour faciliter la mise hors d’état de nuire des terroristes et de leurs complices.
Par ailleurs, les partis membres de la Mouvance présidentielle :
– expriment leur totale satisfaction à l’endroit des députés pour leur vote unanime de la résolution autorisant le Président de la République à envoyer des troupes dans le cadre de l’opérationnalisation de la force mixte multinationale des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad.
– saluent, en particulier, le vote des députés des partis de l’Opposition qui ont fait, à cet égard, preuve d’élévation d’esprit et de patriotisme
– appellent la classe politique, la société civile, les organisations socioprofessionnelles et toutes les forces vives de la nation à resserrer les rangs, à faire preuve de cohésion et d’unité afin de faire efficacement front au terrorisme et de déjouer toute tentative de déstabilisation de notre pays
– rendent un hommage appuyé au Président Idriss Deby ITNO et au peuple tchadien pour leur solidarité témoignée aux peuples des autres pays de la CBLT, à travers l’engagement remarquable de leur armée dans la lutte contre Boko Haram
 »
– lancent un appel à la communauté internationale pour une plus grande mobilisation en faveur du Niger dans cette épreuve.
– appellent tous les citoyens à sortir massivement le mardi 17 février 2015, sur toute l’étendue du territoire national, pour organiser des marches de protestation contre le terrorisme et de soutien à l’action de nos forces de défense et de sécurité, conformément à l’appel lancé par le Gouvernement.

Vive la République
Vive le Niger.