Votre mot de passe vous sera envoyé.

Pour ceux d’entre vous qui ne s’en souviennent pas, »Yamatélé » est bien cette marionnette apparue dans le dessin animé intitulé »Onze pour une coupe » lors de la coupe du monde en Espagne en 1982. Très jeune à l’époque, le personnage de »Yamatélé » nous avait beaucoup fasciné, beaucoup fait rire par son côté artificiel, son côté extrêmement naïf, toutes choses qui donnent plaisir à cet âge si tendre.

Mahamane Hamissou alias »Yamatélé » est atteint de cette pathologie qu’on appelle, mystérieusement, la folie des grandeurs. Rappelez-vous avec un brin de sourire quand il se faisait appeler »Président du Présidium » de sa minuscule organisation de la »Société civile » où, complaisamment, il se faisait entourer de misérables déguerpis de la Ceinture Verte qu’il avait réussi à instrumentaliser pour se faire une popularité à deux sous !
»Yamatélé » en quête toujours de grandeur, et dans le souci de jouer dans la cour des grands, histoire de se faire appeler »leader » au sein du CNDP, a aussi créé sa propre formation politique dénommée quelque chose »Hakika », excusez-nous de l’oubli de la première partie du nom de cet obscur regroupement des Anciens Déguerpis de la Ceinture Verte (ADCV) ! Voulant répondre à la massive marche républicaine du 17 Février 2015 organisé en soutien aux FDS, Yamatélé avait jugé utile »d’organiser » lui-aussi sa propre marche républicaine.

En ce samedi 20 février 2015, nous avions vu » le cortège » de Yamatélé qui avait plutôt l’air d’une … procession funèbre tant le silence bruyant grouillait dans les rangs squelettiques de la manif. Même ses pseudos amis de l’ARDR ne furent pas de la partie. On les comprend, il fallait lui fermer son caquet afin qu’il comprenne qu’un »pétit » reste toujours un »pétit » ! Finalement, grand bien au Ministre de l’Intérieur Hassoumi Massaoudou pour sa clairvoyance en autorisant la »marche famélique » de Yamatélé, histoire de montrer que tout ce »guizi guizi » ne reposait que sur du vent !
On arrive finalement à comprendre Yamatélé quand il joue au clown, c’est sa nature, ne lui en voulez point, il n’a pas le choix !

Opinions N° 255 DU 25 FEVRIER 2015