Votre mot de passe vous sera envoyé.

« Son Excellence MAHAMADOU ISSOUFOU, Président de la République du Niger, a effectué une visite d’amitié et de travail au Tchad ce jour 04 Mars 2015 à la tête d’une importante délégation. Le Chef de l’Etat nigérien et sa suite ont été accueillis à l’Aéroport Hassan Djamouss de N’Djamena par le Président IDRISS DEBY ITNO entouré des membres du Gouvernement et des corps constitués.
Le Président IDRISS DEBY ITNO et le Président MAHAMADOU ISSOUFOU ont eu des entretiens portant sur la coopération bilatérale ainsi que sur la situation sous-régionale et régionale.
S’agissant des relations bilatérales, les deux dirigeants ont passé en revue les différents domaines de coopération et se sont félicités de la signature de plusieurs Accords lors de la tenue de la Session de la Commission Mixte de coopération qui s’est tenue à Niamey du 4 au 5 Juillet 2013.
Ils ont particulièrement insisté sur la concrétisation de l’Accord bilatéral signé le 17 Septembre 2012, relatif à la construction et à l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures nigérien par pipeline à travers le territoire tchadien. Les deux Chefs d’Etat ont donné des instructions précises à leurs administrations respectives pour la mise en œuvre des accords conclus entre les deux pays.
Le Président MAHAMADOU ISSOUFOU a annoncé l’ouverture en 2015 d’une Ambassade du Niger au Tchad avec résidence à N’Djaména.
Dans le cadre des projets intégrateurs, les deux Chefs d’Etats ont souligné la nécessité de la finalisation de la route transaharienne notamment le tronçon restant entre l’Algérie et le Niger, le Niger et le Tchad ainsi que d’étudier la possibilité d’établir une liaison ferroviaire entre les deux pays.

Evoquant la situation sécuritaire en Afrique, les deux Chefs d’Etat ont condamné vigoureusement le phénomène du terrorisme qui y sévit et ont réitéré leur détermination à le combattre sans relâche. Abordant en particulier le cas du groupe terroriste Boko Haram qui sème aveuglément la terreur et la désolation dans le Bassin du Lac Tchad, les deux dirigeants se sont engagés à le vaincre par tous les moyens en vue de défendre l’intégrité de leurs territoires, assurer la protection des personnes et des biens et défendre les Institutions Républicaines.
Dans cette perspective, ils se sont félicités de l’étroite coopération et de la parfaite coordination qui existent entre leurs Forces de Défense et de Sécurité respectives dans la lutte qu’elles mènent avec succès contre ce groupe. Les deux Chefs d’Etat ont salué l’adoption, le 03 Mars 2015, par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine du Concept d’Opération des Forces Mixtes Multinationales.
Tout en se félicitant de la mobilisation de la Communauté internationale en vue de l’éradication du groupe terroriste Boko Haram, ils appellent les partenaires internationaux à accélérer le processus de soutien multiforme aux pays engagés dans cette lutte, conformément à la Déclaration de Yaoundé adoptée à la Conférence des Chefs d’Etat membres du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale tenue dans la Capitale camerounaise le 16 Février 2015. Ils se réjouissent de la tenue prochaine du Sommet conjoint CEDEAO – CEEAC aux fins de mutualiser les efforts dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram.
Convaincus de la relation étroite entre la sécurité et le développement, les deux Chefs d’Etats appellent à la mise en œuvre de la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel du Programme d’Actions Prioritaires du G5 SAHEL découlant de ladite stratégie, ainsi que du Programme de développement de la Commission du Bassin du Lac Tchad.
Les deux Chefs d’Etat ont également exprimé leurs vives inquiétudes face à la détérioration croissante de la situation sécuritaire en Libye où l’on note la présence de plusieurs groupes terroristes. Ils ont appelé la Communauté internationale à tout faire pour juguler cette crise qui menace dangereusement la stabilité des pays voisins de la Libye et en particulier le Tchad et le Niger.
Dans cet esprit, ils encouragent la médiation en cours des Nations Unies en vue de réconcilier les Libyens et isoler les groupes terroristes. Ils se sont par ailleurs félicités de la signature d’un accord de paix entre le Gouvernement malien et certains groupes armés du Nord Mali et exhorté ceux qui ne l’ont pas encore fait à se joindre à cet Accord en vue de ramener la paix et de préserver l’unité de ce pays. Ils saluent les efforts et le résultat obtenu par la médiation Algérienne.
Le Président MAHAMADOU ISSOUFOU a tenu particulièrement à saluer tous les sacrifices consentis par le Tchad en faveur de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans le bassin du Lac Tchad et en Afrique. Le Président a exprimé sa profonde gratitude à son Frère, IDRISS DEBY ITNO, à son Gouvernement et au peuple frère du Tchad pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne.Fait à N’Djamena, le 4 Mars 2015 ».

ONEP