Votre mot de passe vous sera envoyé.
Parmi les attributs négatifs avec lesquels le Seigneur Très Haut a créé  l’Homme, il y en a un qui dénature facilement l’être humain en le faisant agir contrairement aux bienséances de la vie humaine. Malheureusement cet attribut est inhérent à chaque fils d’Adam quel que soit son rang social, politique, religieux et quels que soient sa couleur, sa nationalité et son sexe.
Mais son danger varie en fonction de leur soumission à cet attribut. Certes,
il s’agit d’un attribut qui mérite qu’on en parle toujours et beaucoup plus car l’homme ne sera HOMME que lorsqu’il aura une certaine maîtrise de cet attribut. Allah soub-hânahoû wa ta’âlâ a fait l’éloge dans le Saint Coran de ceux qui maîtrisent cet attribut comme le Prophète çallallahou alaihi wa sallam a mis en garde contre la soumission à cet attribut. En réfléchissant sur beaucoup d’événements individuels et/ou collectifs regrettables qui se sont passés ici et là dans le passé et le présent, on se rend compte que cet attribut est à la base du déclenchement de ces événements malheureux car une des propriétés ou caractéristiques de cet attribut, ce qu’il pousse l’homme facilement à commettre un acte qu’il peut parfois regretter toute sa vie terrestre sinon de façon éternelle wal iyâza billah!Combien de querelles a-t-il provoquées?
Combien de gens accroupissent dans les ténèbres de la prison pour avoir obéi et agi sous l’impulsion de cet attribut?
Combien de familles a-t-il divisées? Combien de couples a-t-il séparés à jamais? Combien y a-t-il de voisins et de voisines qui ne se parlent pas à cause de cet attribut?
Combien y a-t-il de collègues dans les bureaux et services qui se sont tournés le dos à cause de cet attribut? …
Qui peut énumérer en fait les dégâts et les conséquences fâcheuses que provoque cet attribut dans la vie quotidienne de gens?
Vous voulez certainement savoir le nom de cet attribut, eh bien c’est la COLERE et qui vous dira ce que c’est la colère?
La colère -comme certains l’ont défini- est une folie temporaire au cours de laquelle l’Homme ne voit rien, n’entend rien et ne raisonne qu’en terme de dégâts: oui, il veut frapper fort et sur la meilleure partie de l’adversaire son œil, sa bouche, son visage, sa tête. Oui, il veut casser tout ce qui est précieux sinon tout ce qui tombe sous sa main. Oui, il veut crier à haute voix pour exprimer ce qui l’anime…
La colère est l’alcool de Satan, celui qui en boit devient ivre et sous l’effet de cette ivresse il peut tout faire: insulter, menacer, vociférer, déchirer ses habits, cogner un mur ou un pilier, détruire…
La colère est un feu qui commence à l’intérieur de l’homme puis monte jusqu’au cerveau d’où la perte de contrôle de soi et l’expression à tout prix de cette chaleur par des actes incongrus; et le plus souvent devant l’impuissance et l’incapacité d’extérioriser ce feu, l’homme finit par éclater en sanglots ou mordre ses doigts ou commettre des actes dont il aura honte après…
Bref, chers frères et sœurs en Islam, il n’y a rien de plus vilain que l’homme en colère!
La colère est une faiblesse déguisée comme le Prophète çallallahou alaihi wa sallam l’a expliqué dans un Hadîs à voir plus loin. C’est eu égard à tout cela que le Prophète çallallahou alaihi wa sallam a dit au Compagnon qui lui a demandé un conseil: «Ne te fâche pas». Le Compagnon répéta trois fois sa sollicitude et le Prophète çallallahou alaihi wa sallam répéta trois fois sa réponse: «Ne te fâche pas».Allah soub-hânahoû wa ta’âlâ a dit et nous traduisons: «Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un jardin (Paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux, qui dépensent [pour la cause d’Allah] dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Allah aime les bienfaisants». Sourate 3, versets 133 et 134.
Le Prophète çallallahou alaihi wa sallam a dit: «Quiconque maîtrise sa colère, Allah protégera son honneur. Quiconque domine sa fureur (rage) alors qu’il peut -s’il le voulait- la manifester, Allah remplira son cœur d’espoir le jour de la Résurrection.
Il a aussi dit: «Le fort n’est pas celui qui terrasse les autres dans la lutte mais le fort est celui qui se maîtrise au moment de la colère». Sachez enfin que les hommes se répartissent en quatre catégories face à la face colère:
La première catégorie: ceux qui se fâchent rapidement et qui décolèrent difficilement et c’est la pire des catégories. Pour un rien du tout, ils se fâchent et ils refusent ensuite de cesser leur colère malgré les supplications qu’on leur adresse et malgré les excuses et les explications  qu’on leur donnera. C’est la catégorie de certains qui ne croient pas en Dieu ni en une récompense après la mort.
La deuxième catégorie: ceux qui se fâchent rapidement et décolèrent rapidement, ceux-là, il est très difficile de traiter avec eux car pour un rien du tout ils se fâchent et pour un rien du tout ils décolèrent et reviennent à la normale. La même cause qui les a mis en colère aujourd’hui pourra les décolérer demain et vice-versa d’où la difficulté de traiter avec cette catégorie car on ne sait pas ce qui les fait fâcher ou ce qui leur fait plaisir.
La troisième catégorie: ceux qui se fâchent difficilement et qui décolèrent difficilement, ceux-là l’amitié avec eux, une fois brisée sera difficile à rétablir car ils ne se fâchent facilement mais s’ils se fâchent, il y a toutes les probabilités de ne plus renouer avec ceux avec lesquels ils ont
coupé.
La quatrième et dernière catégorie: ceux qui se fâchent difficilement mais qui décolèrent rapidement, voilà la meilleure catégorie, celle de gens qui ne se fâchent que difficilement, rarement et qui pardonnent tout de suite en considérant cette colère comme une œuvre satanique contre laquelle ils cherchent protection auprès de leur Seigneur. C’est la catégorie de vrais croyants qui sont convaincus de la rencontre avec leur Seigneur, de Sa récompense pour leurs œuvres et qui sont surtout conscients que
Dieu les voit dans toutes leurs situations. Qu’Allah soub-hânahoû wa ta’âlâ nous compte parmi eux par Sa Miséricorde et Sa bonté illimitée!
De quelle catégorie es-tu ô toi ma sœur ou mon frère?
Sachez qu’il est facilement possible de passer d’une catégorie à une autre
selon nos comportements au moment de la colère.
Que Dieu nous protège tous!
Cheikh Boureima Abdou Daouda
Niamey, le 16 mars 2015.