Votre mot de passe vous sera envoyé.

La Commission interministérielle de planification stratégique sur le processus d’élaboration de la Stratégie de Développement durable et de Croissance inclusive (SDDCI-Niger 2035) s’est réunie, hier, dans la salle de réunion du ministère du Plan. Présidence par le ministre d’Etat, ministre du Plan de l’Aménagement du territoire et du Développement communautaire, M. Amadou Boubacar Cissé, cette réunion a vu la participation du ministre d’Etat à l’Agriculture, du ministre directeur de cabinet du Président de la République, des ministres en charge du Commerce, de la Population, et de l’Equipement, les représentants des partenaires techniques et financiers ainsi que les cadres techniques de l’administration publique.
Il s’agit pour la Commission interministérielle, d’échanger sur le processus de formulation de la SDDCI-Niger 2035. A travers la formulation de la SDDCI, les autorités de la 7ème République ont voulu doter le Niger d’une vision à long terme de la société nigérienne et de son développement. Cette vision doit servir de cadre de référence à toutes les stratégies et actions du gouvernement. La SDDCI fait suite à d’autres documents de planification stratégique de développement, à court, moyen et long termes initié par le gouvernement depuis avril 2011. Il s’agit notamment du Programme intérimaire de cadrage de l’action gouvernementale PICAG (2011-2012), du Plan de développement économique et social PDES 2012-2015.

La SDDCI Niger 2035 a pour objectifs de créer un cadre global et prospectif de gestion du développement, de réflexion nationale sur le futur lointain et l’édification d’une vision commune d’un projet de société ; d’inscrire des politiques de développement dans une perspective plus large et plus globale pour préparer, dès aujourd’hui, l’avenir du Niger, d’assurer une plus grande lisibilité aux politiques et stratégies de développement et de constituer la source d’inspiration et le point d’ancrage du prochain Plan de développement économique et social PDES 2016-2020. La note de formulation de la SDDCI Niger 2035 a été adoptée par décret N°2014-014 du 9 janvier 2014.
Comme pour les autres documents de politiques publiques, le processus de formulation de la SDDCI se veut inclusif et participatif. Il est l’occasion de nourrir un débat national sur les grands choix de notre pays au cours du 21ème siècle. Les problématiques essentielles auxquelles doit répondre la SDDCI sont celles de savoir Où voulons nous aller ? Sur la base de quels modèles de développement et de société ? Comment construire le chemin pour y parvenir ? quelles sont en particulier les transformations qui sont nécessaires ou que nous voulons promouvoir pour faire émerger une situation sociale et économique répondant au bien-être de tous les Nigériens ?
Siradji Sanda