Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM  Issoufou Mahamadou a reçu samedi, 28 février 2015,  une délégation des Investisseurs conduits par le Président de la Commission de l’UEMOA, Cheikh Hadjibou Soumaré.

Cette délégation comprend notamment le Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) M. Christian Adovélande accompagné du Représentant des Investisseurs.

L’UEMOA a organisé en septembre 2014 à Dubaï une Conférence Internationale des Investisseurs, en présence de tous les Chefs d’Etat membres de cette Union.

Lors  de cette conférence, certains investisseurs s’étaient engagés sur des projets structurants pour les pays membres de l’UEMOA, et les Chefs d’Etat avaient demandé à la Commission de structurer ces projets pour qu’ils puissent être réalisés très rapidement, a rappelé Cheikh Hadjibou Soumaré.

« Aujourd’hui, nous sommes dans une tournée pour rendre compte aux Chefs d’Etat ce qui a été fait et quelles sont les nouvelles étapes », a expliqué M. Soumaré, ajoutant que le Président Issoufou Mahamadou les a instruits à aller très vite dans l’exécution de ces projets.

Des engagements ont été pris pour les différents pays, il s’agit maintenant pour les partenaires de voir, avec les Etats, quels sont les projets qu’il faut commencer à réaliser, a-t-il indiqué.

La Conférence des Investisseurs de l’UEMOA a retenu quatre projets pour le Niger. Il s’agit de deux projets d’énergie, la Centrale à charbon de 600 MegaWatts et l’Energie solaire photovoltaïque, et deux autres  projets d’aménagement de plus de 2000 ha, en matière de sécurité alimentaire, a indiqué le Président de la BOAD.

Ces quatre projets totalisent 425 milliards de FCA, a dit M. Christian Adovélande.

Ce qui est important, c’est l’identification de nouveaux projets, notamment les projets nationaux, a-t-il précisé.

« Dans ce cadre, le Président Issoufou Mahamadou nous donné des orientations, des recommandations très fortes » concernant une dizaine de projets dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des infrastructures et du développement humain, a-t-il noté.

Source: www.presidence.ne