Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a procédé, mardi dernier, à l’installation officielle du Comité National Multisectoriel, chargé de la mise en œuvre du Plan de Conservation et de Gestion du Centre Historique d’Agadez. La structure sur laquelle repose la conduite de cette importante mission, et qui est présidée par le ministre de la Culture lui-même, regroupe des personnes représentant divers ministères sectoriels ainsi que des services et associations concernés par les questions culturelles.

Après l’inscription du centre historique d’Agadez au patrimoine mondial, la préoccupation est désormais celle de la gestion, de la conservation et de la valorisation, de façon durable, de ce bien culturel. Cette préoccupation a été soulignée par le ministre en charge de la Culture dans son discours devant les membres du Comité national multisectoriel chargé de la mise en œuvre du Plan de Conservation et de Gestion du Centre Historique d’Agadez. Il s’agit, a souligné M Ousmane Abdou, «d’un défi, d’où la nécessité d’une implication effective des communautés locales d’une part, et également de tous les acteurs concernés, dans la mise en œuvre, d’autre part ».
Les membres du comité ainsi installé ont été investis de la mission de proposer aux parties prenantes, des mesures visant la préservation de la Valeur Universelle Exceptionnelle du bien ; faire le plaidoyer nécessaire auprès des ministères impliqués et des partenaires, en vue de mobiliser des moyens pour la mise en œuvre du plan stratégique de conservation et de gestion du bien ; d’assurer le suivi régulier et d’évaluer périodiquement l’état de conservation du bien». Le ministre de la culture, des Arts et des Loisirs a assuré les membres du comité de son soutien et de l’engagement des plus hautes autorités, notamment du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, et Premier,SE ministre Brigi Rafini, à les accompagner dans l’accomplissement de leur «exaltante mission». Ces autorités, a rappelé M. Ousmane Abdou, accordent une attention particulière à la valorisation du patrimoine culturel national, prise en compte dans la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES).
Souley Moutari