Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Prytanée Militaire de Niamey sous le parrainage de la Première Dame, présidente de la fondation Guri vie meilleure, Hadjia Aissata Issoufou. L’ouverture de la 19ème édition de la semaine culturelle et sportive des enfants de troupe a eu lieu, hier. Défilé des élèves, chants, danses chorégraphiques, humour, théâtre ont été les temps forts de la cérémonie de lancement de cette semaine culturelle. C’est la Première Dame qui a donné le coup d’envoi de cette manifestation de quatre jours qui regroupe une quinzaine d’établissements scolaires et qui est placée sous le thème, «la mondialisation : la jeunesse au cœur des mutations socio économiques ». La cérémonie s’est déroulée en présence de l’épouse du président de l’Assemblée Nationale, de celle du Premier ministre, des députés nationaux, du Chef d’Etat Major des Armées Seyni Garba, des hauts commandants de la Gendarmerie Nationale, de la Garde Nationale, des officiers, Sous-officiers, militaires du rang, des Professeurs, des parents d’élèves et des élèves.
C’est donc la Première dame, Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri  »Vie meilleure » une femme pétrie d’initiatives, sensible aux souffrances des populations, et qui a donné de son temps pour des activités sociales et de bienfaisance au profit de la femme et de l’enfant, que les élèves du Prytanée militaire ont choisi comme marraine de cette manifestation. Il faut dire que dans ses activités en direction de l’éducation, sa fondation intervient beaucoup en faveur de la culture de l’excellence à l’école. C’est à ce titre que Guri Vie Meilleure a bâti un Projet Informatique Pour Tous (PIPT), dont plusieurs établissements scolaires ont déjà bénéficié. Dans le cadre de ce projet, la fondation a aménagé et équipé la salle informatique du Prytanée pour une meilleure utilisation de l’outil informatique avec des installations permettant l’enseignement de l’informatique et l’accès à l’internet. En plus de l’aménagement de la salle informatique, la fondation a également eu à remettre en état les tables bancs des salles des cours afin de permettre aux élèves de travailler dans de meilleures conditions.
Dans son discours introductif, Hadjia Aissata Issoufou a indiqué que cette manifestation qui regroupe nombre d’écoles de Niamey est une belle opportunité donnée à la jeunesse pour fraterniser, se connaitre, rivaliser sportivement et sainement afin de réfléchir à des problèmes actuels comme le démontre le thème de cette édition. Au delà des activités sportives, elle a dit avoir été frappée par le nombre de jeux appelant à la réflexion, aux connaissances et à la culture générale. La Première Dame a exhorté les élèves à s’y mettre résolument car c’est la culture qui fait l’identité d’un peuple et la culture générale est fondamentale.

La fondation « Guri-vie meilleure » a pour leitmotiv l’amélioration de la qualité de vie et l’épanouissement de la population en général et de la jeunesse en particulier. A ce titre, a rassuré la Première dame, la fondation sera aux côtés des élèves chaque fois que de besoin afin d’aider à l’éclosion d’une jeune élite, une élite résolument engagée pour le développement de notre pays.
Le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale, le Général de Brigade Djibo Tahirou a salué la présence à leurs côtés de la Première dame, et l’a remercié très sincèrement pour sa constante sollicitude à l’égard de l’école nigérienne en général et du prytanée militaire en particulier. Le SG a rappelé les objectifs visés en créant cette école. Le prytanée militaire de Niamey, a-t-il dit, a été créé en novembre 1996 pour satisfaire les besoins de formation des futurs cadres des forces armées. Le Prytanée a rapidement évolué sur la voie de l’excellence qu’elle cultive à tous les stades de la formation au point de devenir une attraction privilégiée aussi bien pour les jeunes élèves nigériens que pour leurs camarades de la région. Le Prytanée dont la réputation dépasse les frontières nationales accueille chaque année, en dehors du Niger, des élèves venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Centrafrique, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Mali, du Sénégal, du Tchad et du Togo.

Le Commandant du Prytanée Militaire de Niamey, le Colonel Idrissa Chaibou a, à son tour axé son intervention sur le cursus scolaire de la Première dame. Il a ajouté qu’en 18 ans d’existence, c’est la toute première fois qu’une Première dame franchit les portes de cette école. Le commandant de cette école a cité de façon exhaustive les actions menées par la fondation Guri dont entre autres, le soutien aux familles lors des inondations, le don de matériels médicaux aux hôpitaux et plus récemment le soutien aux forces de Défense et de Sécurité et aussi et surtout aux écoles. Après avoir exprimé toute sa reconnaissance à la Présidente de la fondation pour le matériel pédagogique qu’elle vient de mettre à leur disposition, le Colonel Idrissa Chaibou a rassuré que ce matériel sera utilisé à bon escient.
Le Président du Directoire des élèves M. Mahaman Yacine a également joint sa voix à celle des autres pour réitérer ses sincères remerciements à la Première dame mais aussi à l’endroit de l’ensemble du commandement de l’école pour tous les efforts consentis. Et pour magnifier les actions entreprises par la Première dame à travers sa fondation Guri Vie meilleure pour l’amélioration de leurs performances scolaires, les élèves du Prytanée militaire de Niamey ont offert un tableau de décor à la Première Dame.
Une visite des salles de classe, de la salle informatique, des réfectoires, de la bibliothèque par Hadjia Aissata Issoufou a clos la cérémonie de lancement des activités sportives et culturelles du Prytanée Militaire de Niamey.

Aïssa Abdoulaye Alfary