Votre mot de passe vous sera envoyé.

 

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et ex-directeur général des douanes, Youba Diallo, également membre de la direction du Moden Lumana a été déféré, ce 5 mars 2015 à la Prison civile de Say, à 60 km au sud-ouest de Niamey.

 

Youba Diallo a été convoqué dans la journée par la justice avant d’être déféré sur ordre du procureur république et avec effet immédiat à la prison civile de Say pour « destruction d’immeubles ». Selon des proches de l’intéressé, il a été dans un premier temps envisagé de le placer sous mandat de dépôt à la prison civile de Kollo avant qu’il ne soit finalement dirigé vers celle de Say.
La procédure engagée à l’encontre de l’ancien député du Moden Lumana de Hama Amadou vient de connaitre une nouvelle tournure après plusieurs interpellations à la Police judiciaire dans le cadre de l’enquête.

L’affaire dans laquelle est impliqué Youba Diallo remonte à la manifestation de l’opposition du 18 Janvier dernier au cours de laquelle des émeutes ont éclaté entre opposants et force de l’ordre. Plusieurs édifices ont été saccagés et des biens publics et privés détruits. La police a procédé à l’arrestation de certains militants de l’opposition qui ont été par la suite relâchés. A l’époque déjà, le parquet avait laissé entendre que l’instruction se poursuivait.

Le cas de Youba Diallo est assez compliqué puisqu’il a été pris en flagrant délit dans cette affaire. Plusieurs photos publiées juste après les faits par certains médias locaux et qui ont vite fait le tour des réseaux sociaux, l’ont montré en pleine action avec des jeunes en train de bruler des pneus lors des échauffourées.

Le parquet avait d’ailleurs déclaré qu’il s’en servira, entres autres, de ces différentes preuves dans le cadre de l’instruction.

Y. Barma ( actuniger.com)