Votre mot de passe vous sera envoyé.

Les jeunes militants des structures de jeunesse des partis membres de la majorité politique au pouvoir (MRN) ont rendu publique une déclaration hier au siège national du MNSD Nassara sis Avenue Maurice Delens à Niamey. Cette déclaration se veut une réponse des jeunes de la MRN à leurs vis-à-vis de l’opposition (ARDR). Dans leur déclaration, les jeunes de la MRN ont condamné les attaques violentes dont font l’objet les autorités élues, des hommes d’Etat et des sages de notre pays. Ils ont, par la même occasion, invité la jeunesse ARDR à se désolidariser  »de ses prétendus leaders pour rejoindre le train du développement de notre pays ».

Dans cette déclaration lue par M. Salissou Ada en présence du président des jeunes MRN M. Mahamadou Adamou, les jeunes MRN ont rappelé le bilan de la gestion au temps de Mahamane Ousmane et Hama Amadou en particulier ce qui affecte directement la jeunesse en général et celle estudiantine en particulier. Les jeunes MRN ont à ce propos rappelé la fermeture du campus et du restaurant universitaire, la privatisation des services des transports et de la santé, l’emprisonnement de plus de 100 étudiants le 21 février 2001, les violences contre les étudiants, etc. Avec, un tel bilan, estiment les jeunes MRN, ces leaders politiques ont hypothéqué, deux décennies durant, l’avenir des jeunes.

Les signataires de la déclaration, ne comprennent pas que ces mêmes leaders puissent qualifier le Président de la République de  »va-t-en-guerre parce que, eux n’ont ni la vision nécessaire, ni le pragmatisme, encore moins le courage pour affronter un ennemi aussi abject que Boko Haram ». Les jeunes MRN, ont aussi rappelé l’absence remarquée des leaders de l’opposition à la marche républicaine contre le terrorisme et aux obsèques des soldats nigériens tombés sur le champ d’honneur au Mali. La déclaration a souligné aussi pour déplorer le refus des leaders de l’opposition de contribuer au téléthon organisé en soutien aux forces de défense et de sécurité.
Pour les jeunes de la MRN, les leaders de l’opposition n’ont aucun programme politique à proposer au peuple nigérien.  »Ayant lamentablement échoué dans toutes leurs tentatives de déstabilisation du régime, ces leaders s’échinent à dénigrer les innombrables et pertinentes réalisations faites dans le cadre du Programme de Renaissance, pour le grand bonheur du peuple nigérien » note la déclaration. En réalité, ajoutent les jeunes de la MRN, l’opposition ne veut pas souffrir de voir que ces réalisations qui font désormais la fierté de tous les Nigériens soient mises à l’actif du Président Issoufou Mahamadou.
Parmi ces réalisations, les jeunes de la MRN citent les échangeurs et les nombreuses routes, Dosso Sogha, le recrutement des milliers de jeunes à la fonction publique auxquels il faut ajouter le nouvel aéroport International Diori Hamani de Niamey et Maradi Kollya en cours d’exécution. Pour les jeunes de la majorité au pouvoir, le Président de la République est un visionnaire.  »Quoi de plus normal quand on sait que ses prises de positions courageuses et bien inspirées sur les questions sécuritaires lui ont valu un leadership indéniable aux yeux de la communauté internationale » ajoute la déclaration.
C’est pourquoi, les militants des structures de jeunes des partis membres de la mouvance présidentielle ont déploré que les jeunes ARDR, à la suite de leurs mentors, n’aient pas condamné les agressions terroristes de la secte Boko Haram contre notre pays. Les jeunes MRN ont félicité le Président de la République, chef suprême des armées, pour les moyens mis à la disposition des forces de défense et de sécurité dans l’accomplissement de leur mission. Ils ont exprimé leurs soutien et encouragements au FDS pour le professionnalisme sur le terrain des opérations et dans la défense de l’intégrité du territoire national.
En outre les jeunes de la mouvance présidentielle ont présenté leurs condoléances aux familles des soldats tombés sur le champ d’honneur et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Ils ont encouragé le gouvernement à continuer sans relâche, les efforts de développement déjà entamé. Les signataires de la déclaration ont appelé les jeunes militants et tous les
Nigériens soucieux du devenir harmonieux de notre pays de continuer à soutenir le Programme de renaissance. Ils ont aussi appelé les forces vives de la nation à se mobiliser pour la sauvegarde de la paix sociale. Enfin, les jeunes MRN envisagent à leur tour, en réponse aux agissements des leaders de l’opposition, la rédaction de plusieurs tomes de  »Livre noir » sur les faces cachées des leaders de l’ARDR.Siradji Sanda