Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le président du Niger M. Mahamadou Issoufou est attendu au début du mois prochain aux Etats-Unis ou il inaugurera «Les Archives du Niger»  à l’Université de Boston et participera à la 6eme édition de la Conférence sur le Développement de l’Afrique, «African Development Conference» (ADC), une rencontre organisée par l’Université de Haward (Haward University), l’une des plus prestigieuse université américaine.

Selon le programme établi par les organisateurs de la conférence, le chef de l’état s’adressera aux participants à l’«Africain Development Conference» le 3 avril prochain entre 21 heures  et 23  heures, heure de Niamey.  On n’ignore  pour l’instant le thème spécifique qui sera développé par le président Issoufou. Mais une source proche de la présidence de la République du Niger a confirmé l’arrivée du chef de l’état à cette importante rencontre. «En principe oui, il est attendu  à cet évènement  dans les premiers jours du mois d’Avril  en tant que Guest of Honor» a indiqué la même source qui a préféré garder l’anonymat. «Le président de la République sera là pour deux raisons. D’abord procéder a l’inauguration des Archives du Niger  à l’Université de Boston et ensuite prononcer un discours à la Conference sur le Développement de l’Afrique à Haward» a précisé pour sa part une source diplomatique.

La Conférence sur le Développement  de l’Afrique est conjointement organisée par  une coalition de groupes d’étudiants africains de diverses écoles et facultés de l’Université de Harvard, notamment  le «Harvard Kennedy School of Government» (Affaires publiques), le «Harvard Law School» (Droit), le  « Harvard Graduate School of Education » (Education), le «Harvard School of Public Health» (Sante) et le  «Harvard Graduate School of Design» (Architecture).

Plate-forme pour la promotion de débat intellectuel et pratique sur l’évolution du développement de l’Afrique, cette rencontre permettra de soutenir l’émergence du continent africain à un moment où les pays du continent  se tournent de plus en plus (au-delà de leurs partenaires traditionnels occidentaux)  vers des pays comme la Chine, l’Inde et le Brésil. D’imminentes personnalités politiques, chefs d’entreprises, universitaires, étudiants et dirigeants d’organisations de la société civile sont attendues à cette conférence.

L’Université de Haward rappelle-t-on, est l’une des plus vieilles et prestigieuses institutions universitaires américaine et mondiale. Des personnalités comme l’actuel Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) Ban Ki-Moon, l’actuel président Américain Barak Obama, l’ancien président  J. Kennedy ou encore l’ancien vice-président américain Al Gore avaient fait leurs études dans cette université. Le philanthrope et  parton de Microsoft Bill Gates et le créateur Facebook Mark Zuckerberg, avaient également étudié dans cet établissement.

Source: kakakiniger.net