Votre mot de passe vous sera envoyé.

Suite à l’appel dit de « Bosso » lancé par le Président de la République, Chef de l’Etat S.E Issoufou Mahamadou à l’endroit de la communauté internationale pour aider le Niger à gérer le flux massif des refugiés nigérians dans la région de Diffa et les populations déplacées de notre pays à cause des exactions de la nébuleuse secte Boko Haram, la République Algérienne Démocratique et populaire, un pays voisin vient de réagir de façon prompte.
Dépêché pour la circonstance par le Président algérien, S.E Abdoul-Aziz Bouteflika, le ministre délégué des Affaires Africaines et maghrébines, M. Abdoul-Kader Mesahel a fait le déplacement de Niamey pour procéder à la remise officielle d’un don en produits vivriers. C’est le ministre d’Etat à la Présidence de la République M. Mohamed Bazoum qui a réceptionné samedi dernier, au magasin de l’OPVN de Niamey, le don en présence de la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaines et des Nigériens à l’Extérieur Mme Kané Aichatou Boulama et l’Ambassadeur de la République d’Algérie au Niger S.E Azzouz Baallal.

Ce don en produits vivriers, d’une valeur de 240 tonnes est composé du riz ; de l’huile, du lait, de la tomate, du sucre, du savon et des biscuits casse croûte. Il est destiné à la région de Diffa, victime des agressions de l’organisation criminelle Boko Haram. En remettant le don aux mains du ministre d’Etat à la Présidence de la République, le ministre algérien délégué des Affaires Africaines et maghrébines M. Abdoul-Kader Mesahel a précisé que son pays a répondu à l’appel de Bosso émis par le Président Issoufou. Cet appel a dit le ministre algérien a été adressé à la communauté internationale pour aider les refugiés nigérians et les populations de la région, se trouvant dans une situation humanitaire extrêmement pathétique suite à l’attaque de Bosso.  »C’est le lieu pour moi de rendre un hommage mérité au peuple nigérien et à son gouvernement pour leur hospitalité légendaire à travers l’accueil massif des populations nigérianes, en dépit de ses ressources limitées. Cet appel de Bosso doit être réalisé. Et nous estimons que la communauté internationale au sein de laquelle il y a des pays donateurs ayant l’habitude d’aider le Niger va réagir pour marquer sa solidarité en vue de gérer efficacement cette crise humanitaire. La solidarité de la République d’Algérie au peuple nigérien est due aux relations séculaires de coopération et de voisinage qui existent entre les deux pays », a relevé M. Abdoul-Kader Mesahel.

Pour sa part, la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaines et des Nigériens à l’Extérieur Mme Kané Aichatou Boulama, a indiqué que la République sœur d’Algérie est le premier pays à répondre à travers le présent don qu’on vient de visiter et réceptionner. C’est pourquoi,  »nous remercions très sincèrement la République sœur d’Algérie et particulièrement son ministre délégué des Affaires Africaines et maghrébines qui est venu personnellement constater l’effectivité de ce don à l’ endroit de la République du Niger dans le cadre du programme d’urgence de Diffa », a-t-elle conclu. Une partie de cet important don de vivres est déjà acheminée dans la région de Diffa.Hassane Daouda