Votre mot de passe vous sera envoyé.

Après six (6) jours d’expositions, de dégustations, d’échanges et de vente, les lampions de la 2ème édition du Salon de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage se sont éteints sur une note de satisfaction et d’appréciation autant de la part des autorités que des participants.
Le ministre d’Etat à la Présidence, M. Bazoum Mohamed a également marqué, samedi dernier, de sa présence les manifestions du 2ème salon de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage.
Après des entretiens avec les exposants et la dégustation de divers produits valorisés, le ministre Bazoum Mohamed s’est dit très enchanté d’avoir effectué cette visite.  »Ici j’ai eu l’opportunité de découvrir que nous ne sommes pas souvent au courant des innovations et de leur évolution remarquable. Au regard des technologies utilisées par le monde rural, cela mérite d’être soutenu pour une plus grande vulgarisation » a indiqué le ministre d’Etat.
M. Bazoum Mohamed a aussi relevé que des technologies tout à fait surprenantes se développent dans la transformation des produits alimentaires. Néanmoins, le ministre d’Etat à la Présidence, a souligné que nous avons beaucoup de défis devant nous, tout en affirmant qu’il revient à l’Initiative 3N  »les Nigériens Nourrissent les Nigériens » de s’occuper de cet aspect de l’engagement du Président de la République.  »Il faut que les résultats soient atteints. Pour cela nous allons consacrer les ressources qu’il faut à l’agriculture et aux segments novateurs et qui ont besoin d’être soutenu. Il en est de même pour le secteur de l’élevage, de l’environnement et de l’hydraulique. Car les richesses qui relèvent de ces secteurs ne sont pas totalement exploitées », a-t-il souligné.

Samira Sabou