Votre mot de passe vous sera envoyé.

Il s’agit de l’enregistrement audio (ci-dessous) de notre émission du vendredi 17 avril 2015 sur la télévision Tal, portant sur le thème: «Le sens de la citoyenneté en Islam » que nous avions introduit depuis le 10 février 2015.
Nous avons besoin aujourd’hui plus que jamais d’appliquer ces implications du patriotisme car notre pays (le Niger) traverse des moments qui nous interpellent et dans lesquels nous devons manifester notre solidarité les uns envers les autres, notre miséricorde mutuelle, notre amour mutuel, notre sympathie, notre compassion envers les couches diminues de la société et tous ceux qui souffrent d’une manière ou d’une autre.
Parmi ces implications du patriotisme, il y a l’invocation que chacun peut faire sans poser aucune condition à qui ce que ce soit et sans exiger rien de qui que ce soit. Nous avons vu dans l’émission comment chaque Prophète en général invoquait pour son peuple et notre Prophète Mouhammad çallallahou alayhi wa sallam en particulier, comment il invoquait pour sa Communauté dans chaque prière. Il n’a pas eu besoin de le dire aux gens ni d’exiger d’eux un salaire ou quelque chose pour le faire. C’est ainsi que nous devons faire surtout les Oulémas qui sont considérés comme les héritiers des Prophètes, ils doivent donner le meilleur exemple de comportement, de compassion et de sympathie pour les gens.
Est-ce que les Oulémas ont besoin de prendre de l’argent dans pareille circonstance pour dire des invocations pour le peuple?
Craignons Allah et soyons sincères Wallahi avec Lui, avec nous-mêmes et avec nos compatriotes!
Cet argent qu’on donne aux «Marabouts » peut être utilisé pour acheter des doses supplémentaires de vaccin susceptibles de sauver des vies.
Il faut se le rappeler en toute sincérité que nos invocations n’excluent pas les mesures médicales (préventives et curatives) connues pour lutter contre la maladie. Même le Prophète prière et salut d’Allah sur lui, à qui le Coran a été révélé, n’a pas outrepassé ces mesures et il a fortement recommandé de les respecter. Il n’y a personne aujourd’hui qui ne fera pas recours aux médecins en cas de cas qu’il soit marabout ou autre!
Face à cette épidémie de méningite, tous ceux qui peuvent se payer le vaccin doivent le faire (c’est-à-dire acheter le vaccin à la pharmacie) en laissant le peu de vaccins que les autorités ont eus pour les pauvres qui ne peuvent pas payer ces vaccins. Mais vous me direz certainement que je rêve ou je suis absent du pays!!!
En pareille circonstance, nous devons unir nos forces et nos moyens pour faire face à la situation en attendant d’éventuelles aides extérieures.
Pourquoi ne pas organiser un téléthon ou toute autre collecte de fonds pour acheter des vaccins et faire vacciner ceux qui n’ont pas les moyens de le faire ou pour aider les autorités à faire face à la situation?
Wallahi Dieu m’est témoin à quel point je me sens mal dans ma peau face aux comportements de certains compatriotes dans ces moments d’épreuves…
Qu’Allah nous protège davantage! Qu’Il nous accorde ce que nous cherchons de bien et nous épargne ce dont nous avons peur! Qu’Il mette de la pitié, de la compassion et de l’amour dans nos cœurs pour qu’on puisse s’aimer et aimer le bien les uns pour les autres! Qu’Allah ne nous tienne pas rigueur pour nos fautes, nos péchés et nos mauvais comportements!

Cheikh Boureima Abdou Daouda
Niamey, le 25 avril 2015

Ecoutez l’émission au lien ci-dessous:

<iframe width= »100% » height= »450″ scrolling= »no » frameborder= »no » src= »https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/tracks/202528718&amp;auto_play=false&amp;hide_related=false&amp;show_comments=true&amp;show_user=true&amp;show_reposts=false&amp;visual=true »></iframe>