Votre mot de passe vous sera envoyé.

Chers internautes, chers lecteurs, vous avez constaté, hier Lundi 6 Avril, des désagréments sur votre site web Niger Inter. Nous avons prétexté être en maintenance mais a la vérité, après notre « fact checking » par les experts, il est établi que votre media a été victime d’une dangereuse attaque par des cyber-délinquants.

En substance, retenez simplement que ce complot des ennemis de la liberté d’expression a été planifie de sorte que chaque article publie sur Niger Inter soit supprime dans quinze (15) minutes !

Rassurez-vous chers amis, ce coup, loin de nous décourager, conforte plutôt notre conviction que Niger Inter est déjà une nouvelle fenêtre sur le Niger. Une autre manière de voir et de présenter notre cher pays. Niger inter ne sera pas un titre de plus sur le Niger. Ceux qui veulent éteindre notre voix, ceux qui veulent nous imposer le silence doivent définitivement désespérer de nous car nous avons choisi de servir notre pays.  A Niger Inter nous faisons notre ce propos de Karl Marx à l’ endroit de ses pourfendeurs: « Quand nous avons choisi l’arme qui nous permet le mieux d’agir pour le bien de l’humanité, les charges ne sauraient nous abattre ».

 Nous avons choisi de servir le Niger. Nous avons choisi d’être le media du 21eme siècle. Nous avons choisi de promouvoir les valeurs universelles pour le bien de nos concitoyens. Nous avons choisi la qualité et l’altérite pour enrichir et rehausser le niveau du débat, du reste essentiel pour le renforcement de notre processus démocratique.  Nous sommes convaincus à Niger inter, comme nous l’avons affirme dans notre éditorial inaugural, que de la qualité de l’information dépendra la participation des citoyens a la vie publique.

Dans ce sens, Thomas Jefferson disait : « Puisque l’opinion du peuple constitue le fondement de notre gouvernement, notre premier objectif devrait être de bien l’informer ; et si je devais choisir entre un gouvernement sans journaux ou des journaux sans gouvernement, je retiendrais sans hésiter la seconde solution ».

Nous disons simplement aux esprits anachroniques que le Créateur a voulu que le monde soit divers, ce qui constitue d’ailleurs sa beauté. Et pour paraphraser Chinua Achebe, nous leur répondons, qu’il est grand temps d’admettre enfin que les lions aient le droit d’avoir leurs propres historiens.

Allah est Souverain en son commandement mais la plupart des hommes ne savent pas… nous enseigne le coran.

 

La Rédaction du Groupe Niger  inter