Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Saidou Sidibé, a effectué hier, dans la matinée, une série de visites sur les chantiers de construction des monuments dans la capitale Niamey. Il est allé s’enquérir de l’avancement des travaux et de la qualité des ouvrages entrant dans le cadre du programme Niamey Nyala. M. Saidou Sidibé est accompagné dans ces visites par le 1er vice-maire de la ville de Niamey, le Commissaire du Programme Niamey Nyala, M. Roger Nignon et par son staff technique.
Les autorités de la 7ème République tiennent à cœur la qualité de l’exécution des infrastructures prévues dans le cadre du Programme Niamey Nyala. Le ministre directeur de cabinet du Président de la République a successivement visité le chantier de construction d’un monument au rond point rive droite financé par la SONIDEP, la Place Monteil au niveau du Rond point Commissariat central, où un espace récréatif est entrain d’être réalisé financé par le Commissariat Niamey Nyala, la Place de la Concertation sur les lieux de la construction d’un monument dont les travaux sont en finition et financé par la SOPAMIN, au Rond point Maourey où un autre monument dont les travaux de construction qui viennent de démarrer sont financés par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.
Ensuite, il s’est rendu au Rond point Liberté où, très bientôt, démarrera la construction d’un monument qui sera financée par la Loterie Nationale du Niger. Il y a également le Rond point Gadafawa et celui du Terrain Musulman qui seront successivement réhabilités par la Société de Patrimoine des Eaux du Niger et la SONIBANK. Quant au rond point de la Place Djermakoye, sa réhabilitation est financée par les structures de l’Aéroport international Diori Hamani de Niamey, tandis que le Rond point Justice sera aménagé par la NIGELEC. « Je profite de l’occasion pour remercier les structures accompagnantes de l’Etat pour l’effort fourni dans le cadre de l’aménagement et la modernisation de la ville de Niamey », a-t-il dit.

niamey-2M. Saidou Sidibé a aussi ajouté que le programme Niamey Nyala prévoit également de faire 70 km de route dans la ville de Niamey, l’échangeur du Rond point Lako (Echangeur Diori) qui sera lancé d’ici la fin de l’année et le troisième pont qui dont les travaux seront lancés en juillet prochain à côté des installations de la SEEN, à Yantala. « Il y a une série d’aménagements à faire dont la voie de Niamey-Nyala et la place du Petit marché qui sera transformée en un espace d’esplanade pour permettre aux populations d’avoir une aire de loisir et d’autres espaces seront aussi trouvés », a-t-il dit. Selon lui, chaque commune aura un marché à sa dimension pour se ravitailler. « Déjà nous disposons de la maquette du marché de la commune 2 qui est prête. Nous allons faire en sorte que les populations puissent s’approvisionner dans les marchés qui sont proches d’elles sans avoir à parcourir de longues distances », a expliqué M. Saidou Sidibé.
Le ministre directeur de cabinet du Président de la République a par ailleurs annoncé que la place de la Grande prière sera bientôt aménagée, tout en ajoutant que plusieurs initiatives sont en marche pour rendre la ville belle comme les autres grandes villes des pays de la sous-région. « Je suis optimiste pour l’aménagement de la ville de Niamey. Dans trois ans, Niamey sera une capitale plus belle que celle d’aujourd’hui », a-t-il affirmé. Cependant, a-t-il souligné, les ouvrages une fois réceptionnés, auront besoin d’un très bon entretien. Cette question, a-t-il tenu à préciser, relève de la compétence des mairies.
Quant au 1er vice-maire de la ville de Niamey, il se dit fier de voir que la ville Niamey est entrain de prendre un joli visage. Selon lui, le gouvernement a montré son engagement pour rendre la capitale coquette, la communauté urbaine doit aussi s’investir pour la sauvegarde des acquis afin de rendre la ville propre. « Je m’engagerai pour que le Conseil de ville de Niamey assume sa part de responsabilité dans l’entretien des monuments jalousement acquis par les communes », a-t-il rassuré.
Pour sa part, le Commissaire du Programme Niamey Nyala, M. Roger Nignon, a indiqué que ce programme entre globalement dans le cadre de l’aménagement de la ville de Niamey. « L’ensemble des acteurs engagés dans la construction sont des jeunes architectes et urbanistes du Niger, ceci montre à la jeunesse nigérienne que, quant elle veut, elle peut », a-t-il martelé.
Il faut enfin noter qu’en matière d’aménagement et de construction de monument des ronds points de la capitale, plus de 5 milliards de francs CFA seront injectés et en ce qui concerne la construction des marchés, avec une importante contribution de l’Etat .Seini Seydou Zakaria