Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a présidé hier dans l’après-midi, la réunion du comité interministériel sur la méningite et la maladie à virus Ebola. La réunion a également enregistré la présence des partenaires techniques et financiers. Au cours de cette réunion qui s’est déroulée dans salle du Conseil de Cabinet, les responsables du Ministère de la Santé Publique ont présenté à l’assistance la situation épidémiologique de la méningite qui sévit dans certaines localités du pays. Il ressort de la présentation qu’il y a des localités touchées par l’épidémie, ainsi que des localités en alerte. Des mesures considérables sont prises par l’Etat et ses partenaires pour éradiquer cette épidémie à travers la prise en charge des malades. En outre, des campagnes de vaccination sont organisées et de nouvelles commandes de vaccin sont attendues très bientôt afin de poursuivre la vaccination. Au regard de la présentation faite par les techniciens du Ministère de la Santé Publique, on peut se réjouir de constater que la tendance est à la baisse à Niamey.
Le second exposé a permis de faire le point de la préparation et de la réponse de la maladie à virus Ebola. Des actions sont en train d’être menées pour apporter des réponses appropriées à la maladie. Des campagnes de sensibilisation et d’information ont été aussi organisées par le comité en charge de la question de la maladie afin d’informer les populations sur le mode de transmission, les manifestations de la maladie, etc. A travers l’exposé, on constate que la maladie est en régression dans les pays concernés.

A la fin de la réunion, le Premier ministre a demandé aux populations de faire confiance en nos structures sanitaires qui sont en train de faire un travail remarquable pour assurer un service de qualité. Il a d’ailleurs salué le courage des agents de la santé et des partenaires qui appuient notre pays pour faire face à cette épidémie de la méningite.  »Personnellement, je connais les efforts fournis par le Gouvernement, les Partenaires Techniques et Financiers, et les services nigériens de la santé. Sincèrement, je leur adresse tous mes compliments et toutes mes félicitations », a-t-il dit.
Concernant la maladie à virus Ebola, il a noté que l’exposé qui a été fait permet de rester optimiste, mais a lancé un appel à la vigilance car la maladie n’a pas été totalement déclaré éradiquée en Afrique de l’Ouest.  »A cet effet, nous devons renforcer nos capacités pour faire face en cas de besoin à toute manifestation de la fière à virus Ebola », a-t-il ajouté. SEM Brigi Rafini a indiqué que les services de santé ont fait des efforts exceptionnels, et que des dispositions ont été prises, de concert avec les partenaires de notre pays, pour faire face à la maladie au cas où elle se déclarerait.

Laouali Souleymane

Niger Inter

GRATUIT
VOIR