Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017, le Mena débutera sa campagne à domicile face à l’équipe nationale de la Namibie dimanche prochain. Dans ce groupe K, le Mena a pour adversaires la Namibie, le Burundi et le Sénégal. Ce choc de dimanche prochain contre les « Brave Warriors» namibiens est une entrée en matière d’une grande importance pour l’équipe nationale du Niger.
Depuis la CAN 2013 en Afrique du sud, le Mena n’a véritablement pas participé à une compétition de taille. Et beaucoup de Nigériens ignorent aujourd’hui la vraie forme de leur onze national. Surtout que des départs annoncés, comme ceux de Moussa Maazou Ouwo ou de Karim Lancina ont fini par convaincre le public sportif qu’il faut désormais s’attendre à une nouvelle version du Mena. Dans tous les cas, avec l’avènement de François Zahoui à la tête de l’encadrement technique de l’équipe, beaucoup de changements seront attendus. Les prémices ont d’ailleurs été perçues lors de la rencontre amicale jouée samedi dernier contre les Panthères du Gabon. Une victoire sur le score de 2 buts à 1 en faveur du Mena, qui en dit long sur les bonnes dispositions de l’équipe du Niger.
Les jeunes joueurs qui ont évolué contre le Gabon semblent avoir pris la mesure des enjeux du moment. Cette victoire est assurément un bon présage car depuis le National Azingo jusqu’aux Panthères, le Mena n’est jamais parvenu à s’imposer devant l’équipe du Gabon. A l’occasion de la CAN 2012 au stade de l’Amitié sino-gabonaise de Libreville, le Mena a courbé l’échine par 0 but contre 2. C’était une énième défaite contre cette équipe du Gabon. A présent que le Mena a pu vaincre le signe indien, on peut s’attendre à une bonne prestation dimanche prochain face aux « Brave Warriors ». Même si elle n’est pas réputée être une grande nation de football, la Namibie a connu la CAN avant le Niger.

En effet, l’équipe de Namibie se qualifie pour la première fois de son histoire pour la Coupe d’Afrique des nations de football en 1998 en prenant la deuxième place dans les éliminatoires, derrière le Cameroun, devant le Gabon et le Kenya. À la CAN 1998, elle subit au 1er tour deux défaites contre la Côte d’Ivoire (3-4, doublé d’Eliphas Shivute et but de Ricardo Mannetti) et contre l’Afrique du Sud (1-4, but de Simon Uutoni) et un match nul contre l’Angola (3-3, doublé de Gervatius Uri Khob et but de Robert Nauseb). L’équipe de Namibie fut finaliste de la COSAFA Cup en 1999 (battue par l’Angola en finale). La plus large victoire de la Namibie fut enregistrée à domicile, le 15 juillet 2000, contre le Bénin qui se solda par un score de 8 buts à 2 pour les Namibiens.
Pour la Coupe du monde 2002, elle bat les Seychelles au 1er tour, mais termine dernière lors du tour final derrière le Sénégal, l’Égypte, le Maroc et l’Algérie. Pour la Coupe du monde de football 2006, l’équipe de Namibie est battue au 1er tour par le Rwanda. Lors des éliminatoires de la CAN 2008, l’équipe de Namibie arrache la qualification lors de la dernière journée en battant l’Éthiopie (3-2) et profitant du match nul entre la Libye et la RD Congo (1-1) pour avoir la place pour le Ghana. À la CAN 2008, elle fait lors du 1er tour deux défaites contre le Maroc (1-5, but de Brian Brendell) et la Ghana (0-1) et un match nul contre la Guinée (1-1, but de Brian Brendell).

Oumarou Moussa(onep)

Niger Inter

GRATUIT
VOIR