La succession d’attentats en France, en Tunisie et au Koweït aujourd’hui nous rappelle crûment qu’aucun pays, aucune région n’est à l’abri du terrorisme. Ces attaques visent à déstabiliser nos sociétés en entretenant la peur, la suspicion, les préjugés. C’est à la fois l’Europe et le monde arabe qui en sont les cibles. Ensemble, nous pleurons nos victimes et c’est ensemble que nous ferons face à la violence et au sectarisme.

Les terroristes veulent nous diviser : notre réponse sera l’unité. Aucune nation, aucune puissance, ne peut mener ce combat seule. Nous avons besoin d’une réelle alliance mondiale, d’une alliance des civilisations. Parce que ce n’est pas une lutte du Nord contre le Sud, de l’Occident contre le reste du monde.

Nous faisons face au même défi, à une volonté sans précédent de manipuler la religion pour justifier le terrorisme et créer des divisions au sein de nos sociétés.

Nous ne tomberons pas dans ce piège. L’Europe reste déterminée à défendre la sécurité de ces citoyens tout en sauvegardant la diversité de nos sociétés. L’Union européenne continuera de travailler avec tous ses partenaires pour lutter contre le terrorisme et promouvoir la paix et stabilité dans le voisinage.

Je souhaite présenter mes condoléances aux peuples de France, de Tunisie et du Koweït, ainsi qu’aux familles des victimes et blessés. Mes pensées vont aussi aux peuples syrien, irakien mais aussi nigérien qui restent parmi les premières victimes d’attaques terroristes quasi quotidiennes.

Mme Federica MOGHERINI, Haute Représentante de l’Union européenne.

Niger Inter

GRATUIT
VOIR