Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de Football Gabon 2017, le Mena du Niger a croisé le fer hier après midi au Stade Général Seyni Kountché (SGSK) de Niamey avec les Braves Warriors de la Namibie. A l’issue de la rencontre les poulains de François Zahoui se sont imposés devant les namibiens par 1 but à 0 au grand bonheur des supporters du Mena qui ont, pour cette soirée, rempli les travées du SGSK.
D’entrée de jeu, les joueurs nigériens sont rentrés dans le match de plein pied. Sachant que cette première sortie est déterminante pour la poursuite des éliminatoires, les joueurs du Mena ont d’abord mis du temps pour comprendre le système de jeu adverse. Les Braves Warriors qui sont en déplacement à Niamey ont pris une avance sur le onze national du Niger en occupant le terrain. Ils ont dominé largement les 25 premières minutes. Malgré quelques actions de la part des joueurs de Mena, les Namibiens ont poursuivi la rencontre de la plus belle manière cherchant à s’offrir impérativement une victoire.
Physiquement et techniquement organisé, les Braves Warriors ont obtenu des occasions qu’ils n’ont pu concrétiser face au portier nigérien. Daouda Kassaly était resté calme et imperturbable. Jouissant de ses expériences pour avoir croisé plusieurs vedettes du football africain de cette époque, il a déjoué toutes les tentatives adverses. C’est ainsi qu’à la 2ème minute du match, l’attaque namibienne a lancé une première offensive qui a été contenue par la défense nigérienne. Les namibiens ont appuyé sur l’accélérateur pour étouffer la défense du Mena du Niger en intensifiant ses attaques autour de la surface de réparation, mais Sakou, Chicoto et Kofi DanKowa ont fait échoué coup sur coup les attaques répétées de l’adversaire.

equipeAprès avoir observé et décortiqué le système adverse, Mohamed Wonkoye, Mohamed Ali, Amadou Moutari Kalala et autres ont pris leur responsabilité pour ne pas décevoir le public venu nombreux au SGSK. Sans surprise, ils ont pris le contrôle et la maîtrise du jeu à la 26e minute en intensifiant leurs actions au tour de la cage des Braves Warrirors. Les joueurs du Mena qui ont repris confiance et secoué la défense namibienne. A la 32ème minute, le duel Kalala, Mohamed a complètement mis à nu la tactique adverse. A la suite d’une passe réfléchie de Wonkoye à Kalala, ce dernier a tenté pour sa part de servir son coéquipier. La balle a fini par être dégagée de la main par un jouer de la Namibie dans sa surface de réparation devant le juge central du match.
L’arbitre a accordé un penalty en faveur du Mena. Le capitaine de l’équipe du Niger Dela Sakou Souleymane a transformé ce penalty à la 35ème minute en envoyant un missile au portier namibien Virgill Vries. Le match s’est poursuivi avec des actions intentionnées de deux (2) côtés jusqu’à la fin de la première partie de la rencontre. De retour des vestiaires les Braves Warriors ont affiché leur engagement de revenir au score et neutraliser le Mena. Conscients des attentes des supporteurs, le onze national du Niger s’est investi à contrecarrer toutes les menaces des Braves Warriors en vue de sauver l’honneur, surtout face à un public fortement mobilisé au Stade Général Seyni Kountché. Le résultat reste inchangé jusqu’au coup sifflet du juge central. Le Niger s’est imposé face à la Namibie par 1 But à 0. Cette victoire a certainement permis aux joueurs, à l’encadrement technique de tirer le bilan afin de corriger les insuffisances constatées ça et là au cours de la rencontre avant le prochain match qui opposera le Burundi et le Niger en septembre 2015.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Abdoul Karim Dan Mallam s’est félicité de ce résultat enregistré par notre équipe nationale. Il a par ailleurs remercié les joueurs au nom du premier capitaine du Mena le Président de la République et du Premier ministre, chef du gouvernement pour les efforts consentis pour offrir cette victoire à notre pays. Le ministre a réaffirmé la disponibilité des autorités nigériennes à accompagner le Mena dans cette campagne pour la CAN-Gabon 2017.

Laouali Souleymane(onep)

Niger Inter

GRATUIT
VOIR