Son Eminence Philippe Ouédraogo, Cardinal-Archevêque de Ouagadougou au Burkina-Faso a officiellement installé, hier, en la Cathédrale de Niamey, le nouvel Archevêque, Mgr Laurent Djalwana Lompo. La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, en premier lieu, le ministre en charge des Affaires Religieuses, M. Massoudou Hassoumi, des représentants des missions diplomatiques, ceux de la société civile, de diverses communautés religieuses du Niger et de plus de deux mille (2000) fidèles.
« Je suis à la fois heureux et ému en procédant à ce rite qui est bien particulier à notre Eglise de Niamey. […] Sois le pasteur de tes brebis. Comme dit le Pape François, parfois devant le troupeau pour montrer le chemin, d’autres fois au milieu du troupeau pour sentir les besoins des uns et des autres et de temps en temps derrière le troupeau pour laisser des initiatives aux brebis les plus habiles pour qu’elles trouvent par elles-mêmes des chemins nouveaux », a indiqué Mgr Michel Cartatéguy en transmettant le bâton pastoral au nouvel Archevêque.
En recevant la crosse qui symbolise le bâton de commandement au sein de l’Eglise Catholique, Mgr Laurent Djalwana Lompo a tenu à rendre un hommage à son prédécesseur. «Nous prenons le bâton du troupeau qui avait été remis à Mgr Berlier en 1961, Mgr Guy Romano en 1984 et vous-même en 2003 pour signifier la transmission de la charge pastorale au nom de Jésus, Vrai et Bon Pasteur. […]. Soyez à nos côtés pour nous guider car un fils, quelle que soit sa force et son intelligence, a besoin de l’expérience de son père qui l’a engendré. Merci d’être à nos côtés pour un engagement, aussi longtemps que possible », a-t-il dit à l’endroit de l’Archevêque sortant.
Le nouvel Archevêque a promis d’œuvrer, comme ses prédécesseurs, de demeurer le pasteur de toutes les brebis sans distinction aucune, ni de pays, ni de race et d’ethnie.

Les-membres-du-gouvernement-et-ceuux-du-corps-diplomatiqueC’est le 11 octobre 2014, que le Saint Père, le Pape François, tout en acceptant la demande de Mgr Michel Cartatéguy à être déchargé de sa responsabilité d’Archevêque de Niamey, a nommé comme nouvel Archevêque de Niamey, Mgr Laurent Djalwana Lompo, précédemment évêque auxiliaire du même archidiocèse de Niamey. Le 9 juin 2013, Mgr Laurent Djalwana Lompo a été ordonné Evêque Auxiliaire de Niamey. Il est le premier prêtre nigérien à accéder à cette grâce.
Au Niger, depuis 2006, il existe l’archidiocèse de Niamey et le diocèse de Maradi. Le premier archevêque de Niamey est Mgr Michel Cartatéguy. Le diocèse de Maradi a pour Evêque Mgr Ambroise Ouédraogo.
Un Archevêque est avant tout un évêque. Dans l’Eglise Catholique, les Evêques sont les successeurs des douze apôtres institués par le Christ comme fondement de son Eglise. L’Evêque est le responsable de l’Eglise locale, c’est-à-dire du diocèse. L’Archevêque est donc un Evêque, mais auquel le Pape confie une plus grande responsabilité. En effet, selon le droit de l’Eglise, canon § 1, « pour promouvoir l’action pastorale commune à divers diocèses voisins, selon les circonstances de personnes et de lieux, et pour mieux favoriser les relations mutuelles entre Evêques diocésains, les Eglises particulières (diocèses) voisines seront regroupées en provinces ecclésiastiques circonscrites sur un territoire donné. ». L’Archevêque préside alors la province ecclésiastique. Il devient ainsi le premier répondant de la province ecclésiastique composée de diocèses réunis.
La Province ecclésiastique de Niamey comprend l’Archidiocèse de Niamey et le Diocèse de Maradi. Mgr Laurent Lompo est responsable comme Archevêque de la Province ecclésiastique de Niamey.
Actuellement, l’Archidiocèse de Niamey compte 19 paroisses que sont Kankani, Bomoanga, Makalondi, Torodi, Dolbel-Fantio, Téra, Dosso, Dogondoutchi, Gaya, et Niamey (Cathédrale, Saint Paul, Saint Jean, Saint Gabriel, Saint Michel, Sainte Monique, Foyer Berlier des Etudiants, Saint Joseph, Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, Saint Augustin). Le diocèse de Maradi quant à lui, comprend les paroisses suivantes : Konni, Tahoua, Maradi, Zinder, Diffa, Agadez, Tchirozérine, Arlit, N’Guigmi.
Moctar Abandé