Dostoïevski : « Le grand prophète de l’islam est monté jusqu’au trône du Grand Créateur et L’a rencontré. Moi, je crois fermement à son ascension avec tout mon coeur ».
Goethe : « Tout comme dans la réussite de Mohammed, la vérité doit se révéler et se propager dans toutes les directions. Et c’est une œuvre immense que Mohammed a accomplie. Par le seul concept de Dieu l’Unique, il a soumis l’univers entier. Personne n’est capable de faire un pas plus loin que celui de Mohammed. Nous les Européens avec tous nos concepts n’avons pas pu encore atteindre ce que Mohammed a atteint et il n’y a aucun doute que personne pourra le dépasser. J’ai cherché dans l’histoire de l’humanité un homme qui en soit l’exemple idéal et je l’ai trouvé en la personne du Prophète Mohammed. Et ainsi doit se révéler la vérité et s’élever comme a réussi Mohammed à assujettir le monde entier par le monothéisme »

Alphonse de la Martine a dit : « Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité de la réussite sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mohammed ? Les plus fameux n’ont remué que des armes, des lois, des empires ; ils n’ont fondé (s’ils ont fondé quelque chose) que des puissances matérielles qui s’écroulèrent souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d’hommes sur un tiers du globe habité mais il a remué de plus des autels, des dieux, des religions, des idées, des croyances, des âmes… Sa patience dans la victoire, son ambition toute d’idée, nullement d’empire, sa prière sans fin, son triomphe après le tombeau attestent plus d’une conviction que d’une imposture. Ce fut cette conviction qui lui donna la puissance de restaurer un dogme. Ce dogme était double, l’unicité de Dieu et l’immatérialité de Dieu ; l’un disant ce que Dieu est, l’autre disant ce qu’il n’est pas, l’un renversant avec le sabre des dieux mensongers, l’autre inaugurant avec la parole une idée ! Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes rationnels, d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mohammed ! À toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut le plus grand ? … »

Le grand écrivain russe Léon Nikolajeviç Tolstoï s’exprime aussi : « Nul doute que le Prophète Mohammed est l’un des plus grands réformateurs de l’humanité. Il doit être loué pour avoir conduit l’humanité vers la vraie lumière, vers la justice et la paix. Il a empêché le versement du sang des innocents, et en même temps, il a ouvert au monde la voie du progrès et de la prospérité. Hormis cet homme, personne au monde n’a pu réaliser une si grande œuvre, c’est pourquoi il est digne de respect, d’admiration et de considération. Mohammed est le Prophète de l’Islam. Il a invité son peuple à n’adorer qu’Allah. »

Thomas Carlyle, qui a gagné le prix Nobel pour ce livre  »Les héros » a écrit : « C’est une honte pour chacun d’écouter les accusations disant que l’Islam est un mensonge et que Mohammed est un imposteur et un falsificateur. On l’a distingué pendant toute sa vie avec des principes inébranlables, une sincère détermination, bienveillant, généreux, compatissant, pieux, vertueux, digne d’éloges, libre, humaniste, très sérieux, sincère. Et avec toutes ces qualités, il avait le plus doux caractère, le tempérament le plus aisé, de bonne humeur, de compagnie louable et agréable, mieux il était plaisant et spirituel. Il était juste, sincère, clairvoyant, magnanime, pur et présent d’esprit. Son visage était radieux comme s’il avait en son sein des lumières illuminant toute nuit obscure. Il était un grand homme par sa nature, il n’a pas été éduqué par une école ni par un instituteur et il n’avait point besoin de tout cela. »

Napoléon Bonaparte : « L’Islam attaque spécialement les idolâtres; il n’y a point d’autre dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète; voilà le fondement de la religion musulmane; c’était le point le plus essentiel: consacrer la grande vérité annoncée par Moïse et confirmée par Jésus. (…) Il n’y a pas d’autre dieu que Dieu et Mahomet est son prophète. (…) Je suis, moi, musulman unitaire et je glorifie le Prophète (…) J’espère que le moment ne tardera pas où je pourrai réunir tous les hommes sages et instruits du pays, et établir un régime uniforme, fondé sur les principes d’Al Coran qui sont les seuls vrais et qui peuvent seuls faire le bonheur des hommes. » (Extraits de « Correspondance de Napoléon 1er Tome V, pièce 4287 du 17/07/1799 : profession de foi, voir aussi pièce n°3148 ; et de l’ouvrage de Christian Cherfils : « Bonaparte et L’islam »-Pedone Ed.-Paris-1914-p.81-127)

George Bernard Shaw, écrivain britannique a dit : « Ce dont le monde a le plus besoin est un homme qui a l’esprit de Mohammed. Les hommes religieux dans le moyen-âge, par ignorance et par fanatisme, ont propagé une image obscure de la religion de Mohammed qu’ils ont considéré comme l’ennemi du christianisme. Mais après avoir eu connaissance de l’histoire de cet homme, j’ai trouvé que c’est un prodige exceptionnel et j’ai conclu qu’il n’est pas l’ennemi du christianisme mais le sauveur de l’humanité. Selon mon opinion, s’il avait à se charger des affaires de ce monde actuel, il résoudrait tous nos problèmes et assurerait la paix et le bonheur que le monde entier espère »

Professeur Michael HART : « La liste des personnes les plus influentes de l’histoire est la première liste des personnalités. Même si la liste devait s’étendre à 200 ou 300 personnes, la place du Prophète Mohammed sera toujours la tête de la liste. Lorsque j’étudiais les personnalités influentes, j’ai établi certains critères fixes. Un de ces critères était la trace large et profonde que les personnalités ont laissée dans l’histoire de l’Humanité. La raison pour laquelle j’ai choisi le Prophète Mohammed comme étant le plus grand parmi les grands est qu’il est le seul homme de l’histoire à avoir eu autant de succès dans sa mission prophétique que dans sa mission sociale. La moralité humaine n’a jamais connu une religion aussi parfaite que l’islam tant au niveau philosophique qu’au niveau juridique. L’islam a continué sa progression même après la mort du Prophète Mohammed tant en Occident qu’en Orient. Encore aujourd’hui, il y a énormément de personnes qui accourent vers l’islam avec leur cœur et leur esprit. Pourtant, la religion prêchée par le Prophète Mohammed était née il y a quatorze siècles dans une région éloignée de la civilisation et des capitales culturelles et a démarré dans ses conditions très difficiles. Malgré cela, l’islam a trouvé son chemin dans le monde entier. Et j’ai la conviction qu’un homme aussi parfait, à tous les niveaux, que le Prophète Mohammed ne viendra plus jamais. »

Mahatma K. Gandhi disait : « Je voulais mieux connaître la vie de celui qui aujourd’hui détient indiscutablement les cœurs de millions d’êtres humains. Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce ne fut pas l’épée qui créa une place pour l’Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. Ce fut cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l’égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Ces faits, et non l’épée, lui amenèrent tant de succès et lui permirent de surmonter les problèmes. » (Extrait du journal « Young India », cité dans « The light », Lahore, 16/09/1924).

Bosworth Smith : « … Sans armée permanente, sans garde de corps, sans palais, sans revenu fixe ; si jamais un homme avait le droit de dire qu’il gouvernait par le droit divin, ce serait Mohammed, car il détenait tout le pouvoir sans ses instruments et sans soutiens. »

Blog : Touscontre-lislamophobie