On l’a appris par le dernier Conseil des Ministres, le gouvernement a adressé une requête au Bureau de l’Assemblée Nationale aux fins de levée de l’immunité parlementaire d’un député. Sans grande pré- cision, tel était le communiqué du Conseil des ministres. Mais nos investigations nous ont permis d’identifier le  »veinard député » en question : il s’agit du président du groupe parlementaire du Lumana, le sieur Seydou Bakary. Les Nigériens connaissent très bien le personnage, un gouailleur, méprisant et hautain qui nargue quotidiennement tous ceux qui ne pensent pas comme le parti Kay na turay. Son arrogance serait fondée si le personnage était irréprochable, mais hélas, il traîne derrière lui de sales casseroles qui, sous n’importe quels auspices, l’auraient condamné à plus de modestie, voire de retenue pour oser prendre la parole en public. Sous n’importe quels tropiques, ce type serait en prison pour au moins deux siècles !

A lire aussi sure le même sujet…

Que lui reproche-t-on aujourd’hui?

En effet, une inspection d’Etat diligentée par le gouvernement avait fait ressortir de graves manquements (environ un peu plus de 6 milliards) dans la gestion des fonds donnés au Niger par un partenaire au moment de la grande crise alimentaire qui avait secoué durement notre pays en 2005. Seydou Bakary était à l’époque le responsable de la Cellule Crise Alimentaire, une cellule rattachée à la primature dont le locataire n’était autre qu’un certain Hama Amadou aujourd’hui en fuite. Seydou Bakary, d’après les conclusions de l’inspection d’Etat, aurait,  »allègrement et joyeusement » fait mains basses sur des fonds mis à la disposition du Niger destinés à l’achat de vivres par des partenaires multilatéraux, tout ça pour dire que le sieur  »Seydou Bakary a manzé l’arzent » destiné à la constitution du stock de sécurité alimentaire de l’OPVN.

D’après certaines sources bien précises, le deal aurait été consommé avec une très très proche personnalité du Fugitif. Aujourd’hui repu comme un boa qui vient d’avaler un cabri, Seydou Bakary veut nous faire croire dans l’Hémicycle qu’il est le défenseur des pauvres du Niger ! Malin, ce Bakary après avoir manzé ! Mais Guri a décidé de le faire vomir très bientôt !

Zak  (OPINIONS N° 265 DU 21 JUILLET 2015)

Niger Inter

GRATUIT
VOIR