2 milliards de F CFA environ mobilisés en faveur des Forces de Défense et de Sécurité Nigériennes dans leur lutte contre les groupes terroristes, somme qui a été repartie au sein des différentes composantes des FDS. Un acte généreux et jamais égalé de la part des nigériens qui démontrent ainsi leurs attachements à leur armée et à la paix.

Quelques 1 milliard 811.320.444 ont été mobilisés en faveur de l’armée nigérienne dans le cadre de la lutte contre le terrorisme à travers un téléthon a annoncé Vendredi dernier au cours d’un point de presse le Comité chargé de l’organisation du téléthon en faveur des Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

Le Comité a annoncé par la même occasion 3 décisions importantes, assurant donner la priorité aux familles des soldats tombés sur le champ d’honneur et aux blessés dans la répartition des fonds collectés. Il s’agit notamment  de la prise en compte dans la répartition des fonds de toutes les opérations en cours actuellement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l’insécurité aux frontières, le soutien aux blessés et aux familles des agents décédés ou portés disparus lors des combats et la répartition du reliquat du fonds au prorata des effectifs de chaque corps dans le souci de faire bénéficier l’ensemble du personnel des FAN, de la Gendarmerie, de la Garde et de la Police nationales.

«La famille de chaque soldat marié, décédé ou porté disparu au cours des opérations recevra deux (2) millions de francs, celle d’un soldat célibataire décédé ou porté disparu recevra un (1) million de francs. Par contre un soldat blessé avec infirmité dûment constatée par les services spécialisés des FDS recevra 500 milles francs » a précisé le colonel de Gendarmerie Djibo Sanda Adamou, membre du comité. L’Etat donne 5 ans de salaires à la famille de chaque soldats décédé lors des opérations,  assure  la scolarité des enfants, et les évacuations sanitaires à l’extérieur pour les blessés graves ajoute-t-il.

Le Niger qui partage la même frontière avec le Mali, la Libye et le Nigeria fait face depuis quelques années à des menaces de groupes terroristes, notamment la secte Boko Haram active dans l’extrême sud-est du pays frontalier avec le Nigeria. De nombreux soldats et civils ont récemment perdu la vie dans cette région lors des différentes attaques de la secte islamiste. Ce qui avait amené le gouvernement nigérien à instaurer un état d’urgence dans cette partie du pays et engagé une guerre sans merci contre les groupes armés.

Le téléthon en faveur des Forces de Défenses et Sécurité, rappelle-t-on, avait été lancé en Février dernier à Niamey et dans les autres villes du pays a l’initiative es hommes des medias pour venir en aide aux soldats nigériens en lutte contre les groupes terroristes, notamment Boko Haram. Les fonds collectés proviennent essentiellement des membres du gouvernement et institutions de la République, des associations socio-professionnelles, des entreprises publiques et privées mais également  de simple citoyens et autres personnes anonymes.

Niger Inter

GRATUIT
VOIR