Après les présidents des institutions, les députés nationaux et les membres du gouvernement, lundi dernier, c’est autour des membres des associations islamiques du Niger et autres leaders influents de la région de Niamey d’être conviés, hier, par le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Issoufou Mahamadou, au Palais de la Présidence, pour rompre le jeûne. Cette rupture collective à laquelle le Chef de l’Etat invite chaque année les couches socioprofessionnelles est un moment privilégié d’échange, de convivialité, de partage et de fraternité. Peu après, la rupture du jeûne, le Président de la République et ses invités ont prié ensemble le Maghrib. Ils ont par la suite imploré le Miséricordieux pour qu’il protège davantage notre pays contre toutes sortes de menaces et le gratifie d’un hivernage fécond.

S’exprimant juste après la prière, le Secrétaire général de l’Association Islamique du Niger, Dr. Boubacar Seydou Touré, a rappelé que le fait de rompre le jeûne avec les gens fait partie de la «Baraka d’Allah».  »Cet instant est un moment de grande joie car nous sommes des musulmans qui se sont retrouvés dans un mois béni –Ramadan- pour rompre le jeûne. Comme il est recommandé par le Prophète (PSL), qui dit que quiconque aide quelqu’un à rompre le jeûne aura une grande récompense », a relevé Dr Boubacar Seydou Touré, avant de souligner que cette retrouvaille démontre une fois de plus que la Oumma islamique a besoin de s’unir pour la construction de notre pays.

Hassane Daouda (onep)