L’ambassadeur des Etats Unis au Niger, Mme Eunice S. Reddick, a organisé mardi dernier une rupture collective de jeûne (Iftar) à sa résidence à Niamey. Cette rencontre de solidarité et de tolérance a enregistré la présence des présidents d’institutions de la République, des membres du Gouvernement, des leaders des partis politiques, des ambassadeurs des pays musulmans, des représentants des organismes internationaux, des leaders religieux, des responsables d’Ong et de plusieurs invités.
L’organisation d’Iftar est une tradition centenaire toujours respectée par les plus hautes autorités des Etats Unis. Le premier Iftar a été organisé à la Maison Blanche par le 3ème Président américain Thomas Jefferson en l’honneur du premier ambassadeur musulman (un tunisien) aux Etats Unis. Les pères fondateurs des Etats Unis d’Amérique ont compris que la meilleure façon d’honorer la place de la foi dans la vie du peuple américain était de protéger la liberté de pratiquer chacun sa religion.

Dans une brève intervention, Mme Eunice S. Reddick a exprimé aux invités ses meilleurs vœux de paix au nom du Gouvernement et du peuple américains. Elle a aussi transmis les salutations du Président des Etats Unis, Barack Obama, qui dans son message adressé à la communauté musulmane la veille du mois béni du Ramadan, a qualifié ce mois de  »période profondément spirituelle, un temps de retour sur soi (…) ». «Pour les musulmans, chaque journée du Ramadan est une journée d’endurance patiente à travers le jeûne. Chaque nuit est une nuit de gratitude à travers les prières. C’est l’occasion d’affermir sa foi, sa compassion et son sens du pardon, sa persévérance dans l’adversité. En ce mois de partage, les musulmans du monde entier se tournent vers ceux qui sont touchés par les conflits, la faim, la pauvreté et la maladie», a-t-elle déclaré citant le Président Barack Obama.
Mme Eunice S. Reddick a en outre indiqué que depuis neuf mois et demi qu’elle est au Niger, elle a été impressionnée par les qualités humaines du peuple nigérien à savoir la persévérance, la tolérance et la solidarité. «Le Niger est un pays riche en diversités culturelles et c’est un pays engagé à préserver une société paisible, juste et libre pour tous», a-t-elle déclaré. Mme Eunice S. Reddick a aussi souligné la solidarité manifeste qui existe entre les Nigériens et aussi vis-à-vis des étrangers. Selon elle, la meilleure illustration est l’hospitalité désintéressée offerte à des dizaines de milliers de réfugiés venus de pays voisins affectés par des conflits. Enfin, c’est dans la convivialité que les invités ont rompu le jeûne. Ils ont ensuite fait ensemble la prière du Maghrib.

lesahel.org