Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue nigérien Issoufou Mahamadou , le chef de l’Etat guinéen a affirmé que son pays était prêt à se joindre aux Etats en lutte contre Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad.

Dans cette zone sera bientôt déployée la force régionale composée des éléments des armées du Niger, du Bénin, du Nigeria, du Tchad et du Cameroun .

Ces pays ont mis en place la MNJTF, la Force d’intervention conjointe multinationale, composée de 8.700 hommes, érigée exclusivement pour stopper Boko Haram. La MNJTF commandée par un général nigérian Iliya Abba a son siège à Ndjamena.

Alpha Condé qui à préciser que c’est aux pays impliqués de dire ce qu’il attendent de la Guinée , a signalé que son armée est prête à apporter toute forme d’aide qui sera demandée dans le cadre de la solidarité africaine en vue de mettre fin aux exactions commises par les insurgés de Boko Haram.

Aux dires du président nigérien Issifou Mahamadou , cette force sera opérationnelle dans quelques jours.

La mise en place de l’Etat-major dans la capitale tchadienne et la constitution des contingents nationaux, sont très avancées selon le chef de l’Etat nigérien.

BBC AFRIQUE

Niger Inter

GRATUIT
VOIR