Le chef d’Etat Major Adjoint des Armées, le Général de Division Mohamed Ahmed a présidé, vendredi dernier au Camp de regroupement de Ouallam, la cérémonie de fin de formation du 3ème Bataillon nigérien de la MINUSMA. C’était en présence de l’ambassadrice des Etats Unis au Niger, Mme Eunice Reddick ainsi que de plusieurs personnalités civiles et militaires, des formateurs et des invités. Le 3ème Bataillon nigérien de la MINUSMA est composé des 850 hommes et femmes issues des différents corps des Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

Dans le discours qu’il a prononcé au cours de la cérémonie, le chef d’Etat Major Adjoint des Armées, le Général de Division Mohamed Ahmed a d’abord rappelé que depuis 2013, le Niger de concert avec la communauté internationale, a souverainement décidé de témoigner sa solidarité à l’égard du peuple frère du Mali en envoyant ses fils pour participer à la libération du pays de l’emprise des groupes terroristes sévissant dans sa partie septentrionale. D’après le Général de division Mohamed Ahmed, cette cérémonie consacre pour ces 850 hommes et femmes des FDS, un entrainement intense de dix (10) semaines aux opérations de maintien de la paix, conformément aux dispositions de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

 »Ce contingent est désormais apte à servir dans un environnement multinational visant à ramener la paix et la quiétude chez nos frères » a ajouté le Général de Division Mohamed Ahmed. Il a par ailleurs indiqué que cet entrainement a été dispensé par une coalition de formateurs provenant des Forces Armées Nigériennes (FAN), mais aussi des Pays amis. Il s’agit notamment d’un détachement américain de «l’African Contingency Operation Training and Assistance Program» (ACOTA), un programme de formation spécifique contre les engins explosifs improvisés par l’United Nations Mine Action Service (UNMAS), un détachement d’instruction opérationnelle provenant des éléments français basés au Sénégal.
Le chef d’Etat Major Adjoint des Armées a noté qu’en plus de la formation dispensée, nos partenaires ont mis à la disposition des Forces Armées Nigériennes, d’importantes quantités de matériels divers, utiles à l’engagement de ce bataillon au Mali. Il a, à cet effet salué l’exemplarité de la coopération avec nos partenaires américains et français et a témoigné sa gratitude pour tous les efforts fournis dans le cadre de la montée en puissance du 3ème contingent Nigérien de la MINUSMA. En s’adressant de manière spécifique au personnel du 3ème Bataillon Nigérien de la MINUSMA, le chef d’Etat Major adjoint des armées a eu ces mots : «Vous êtes désormais prêts à remplir votre mission au sein de la MINUSMA. Gardez toujours à l’esprit que vous êtes nos ambassadeurs pendant tout votre séjour au Mali. A ce titre vous devriez faire montre de professionnalisme, d’intégrité, d’abnégation et de discipline sans faille. En un mot, vous devez toujours être exemplaires. Je sais d’ores et déjà que je peux compter sur vous pour perpétuer la solide réputation des contingents nigériens qui vous ont précédé sur divers théâtres d’opérations extérieures».
Pour sa part, le coordonnateur de «l’African Contingency Operation Training and Assistance Program » (ACOTA) M. Jeef Jarkowsky a indiqué qu’au cours de la formation, les soldats ont exécuté les tâches de soldat individuel contre les engins explosifs improvisés ; ils ont révisé le droit international humanitaire, fait le champ de tirs, ainsi que les tâches d’unité. Il a indiqué que la formation ne s’arrêtera pas, elle va se poursuivre même au Mali. M. Jeef Jarkowsky s’est félicité d’avoir entrainé ce contingent avant de souhaiter, au nom de l’ensemble des formateurs, plein succès aux soldats pendant leur mission au Mali. La suite de la cérémonie a été marquée par la remise des attestations aux Soldats et des cadeaux aux formateurs. Enfin, l’Iman de Ouallam a dit une  »fatiha » pour que le Tout-Puissant assiste nos FDS dans l’accomplissement de leurs missions en leur facilitant la victoire sur toutes les lignes.
Laouali Souleymane Envoyé Spécial(onep)