Les organisations de la société civile signataires de la présente déclaration ;

-Considérant que pour soutenir certaines revendications liées à la conduite des affaires publiques, une marche regroupant une frange importante de la population nigérienne se reconnaissant dans ces revendications a été organisée le 6 juin 2015 ;

-Considérant que, des points invoqués lors de cette manifestation, le pouvoir en place n’a daigné donner aucune suite favorable, profitant même de la pause de ramadan pour poser d’autres actes condamnables;
-considérant l’impérieuse nécessité d’organiser des élections libres, transparentes et inclusives, comme gage de la stabilité politique et de la préservation du cadre démocratique ;


Les organisations signataires de la présente déclaration :
1-Exigent l’abrogation de la loi scélérate et inopportune portant le nombre de députés de 113 à 171 ; cette loi qui n’est ni plus ni moins qu’une spoliation du peuple nigérien ;
2-Exigent l’ouverture d’un dialogue national permettant de dégager un consensus pour l’organisation des prochaines élections dans des conditions de transparence totale ;


3-Exigent du gouvernement le retrait pur et simple des mains du groupe Bolloré des magasins sous-douane, et la révision du contrat totalement déséquilibré signé le 16 juillet 2015 avec la compagnie AREVA;
Les organisations signataires de la présente déclaration lancent un appel solennel à toutes les forces soucieuses de la sauvegarde de l’intérêt du peuple nigérien, pour qu’elles se mobilisent autour de ces revendications.
Vive le Niger !


Tous unis nous vaincrons


Fait à Niamey le 19 août 2015

Niger Inter

GRATUIT
VOIR