Le Président de la République, Chef de l’Etat S.E Issoufou Mahamadou a offert, hier soir au Palais de la Présidence, un diner de gala à son homologue de Guinée, le Professeur Alpha Condé, en visite officielle de travail et d’amitié dans notre pays.

Au cours de cette soirée de gala à laquelle ont pris part le premier Vice-président de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, Chef du gouvernement, les présidents des Institutions de la République, des députés nationaux, des membres du gouvernement, ceux du cabinet du Président de la République, le corps diplomatique et plusieurs autres personnalités civiles et militaires, le Président guinéen, le Professeur Alpha Condé, a été élevé à la dignité de Grand Croix de l’ordre national du Niger.

La soirée de gala a été agrémentée par les prestations de plusieurs talentueux artistes nigériens, toute chose qui témoigne du riche patrimoine culturel de notre pays. Il s’agit entre autres des groupes Algaita de la région de Diffa, la danse des jeunes filles peulh, l’orchestre Denké-Denké, le Tendé, Batouberey et les Cigales du Sahel. Le moment phare de cette soirée a été la remise de distinction à l’illustre hôte par le Président Issoufou Mahamadou.

En s’adressant à son homologue de la Guinée, au cours de cette séance de remise de la distinction, le Président Issoufou Mahamadou a eu ses mots : «A l’occasion de ta visite ici a Niamey, je voudrais au nom de la République t’élever à la dignité de Grand Croix de l’ordre national du Niger».

Visiblement ému par cette grande distinction, le Président de la République de Guinée, le Professeur Alpha Condé, a déclaré qu’il se sent chez lui, aussi bien qu’en Guinée qu’au Niger. «Je suis très reconnaissant de ce geste de mon frère et ami Issoufou. Cette distinction est l’aboutissement d’un long parcours que nous avons eu ensemble, et nous allons le poursuivre. En effet, lors d’une rencontre avec mes Etudiants à l’Université, j’ai dit que les Présidents Issoufou du Niger et Ibrahim Boubacar Keita du Mali, nous avons un défi important à relever.

Nous allons montrer qu’on peut gouverner l’Afrique autrement en utilisant les richesses pour le développement des masses populaires ; démontrer au reste de l’Afrique qu’on peut gouverner en garantissant l’Etat de droit et lutter efficacement contre la corruption», a indiqué le Président Condé.

Hassane Daouda (ONEP)