Déclaration de constitution de l’Observatoire Nigérien des Élections Démocratiques « ONED».

– Considérant la nécessité de consolider et de promouvoir la démocratie au Niger et en Afrique ; 
– Considérant que dans un contexte démocratique, les consultations électorales populaires constituent le meilleur moyen pour le peuple de choisir librement ses représentants élus ;

– Considérant notre bonne volonté de veiller à la crédibilité, à la transparence, à l’honnêteté et à la sincérité des consultations électorales apaisées, seule gage de la stabilité et de la pérennité de la Démocratie ;
– Convaincues que les élections constituent le pilier central de la Démocratie ;
– Soucieuses d’apporter leurs contributions à la bonne tenue d’élections libres, démocratiques, transparentes et honnêtes , respectueuses de la volonté populaire librement exprimée ;
– Attachées aux principes de la Démocratie pluraliste et aux élections démocratiques inclusives, libres, transparentes et honnêtes qui permettent un choix libre et démocratique seul fondement de l’autorité et de la légitimité de tout Pouvoir ;
– Mues par le souci de la création d’un observatoire indépendant qui vise à assurer la transparence et l’équité des prochaines élections par l’implication des structures indépendantes dans l’observation des élections aux côtés de la Commission Electorale nationale Indépendante (la CENI), préalable pour des élections crédibles, transparentes et consensuelles.

Nous, Organisations de la société civile nigérienne à savoir le Mouvement Pour la Promotion de la Citoyenneté Responsable (MPCR) et le Collectif pour la Défense du Droit à l’Energie (CODDAE), ayant une grande expérience dans le domaine électoral et sur les questions liées à la bonne gouvernance démocratique, préoccupées à maintenir la plus stricte impartialité au cours du processus électoral en vue de consolider la démocratie par l’organisation d’élections libres, crédibles, transparentes et honnêtes, décidons de créer l’Observatoire Nigérien des Élections Démocratiques, « ONED».

L’ONED a pour objectifs, entre autres, d’informer, d’éduquer et de communiquer sur l’encadrement légal des élections et l’exercice du droit de vote, d’appuyer les organes de gestion des élections dans l’accomplissement de leurs missions, de rechercher les voies et moyens permettant un ancrage durable de la culture démocratique et de la bonne gouvernance démocratique et éthique au Niger.

Sa mission est d’assurer l’observation et la supervision des consultations électorales de manière à s’assurer de leur crédibilité, de leur régularité, de leur transparence, de leur honnêteté et de la sincérité de leurs résultats et d’en dresser des rapports publics au moyen des déclarations de presse.

A cet égard, l’ONED est ouvert et disposé à œuvrer avec tous les acteurs qui partagent les mêmes objectifs qu’il s’est assigné dans ses Statuts.

Il est dirigé par un Bureau Exécutif National de sept membres, dont le Président, est Nouhou Mahamadou Arzika du Mouvement Pour la Citoyenneté Responsable (MPCR) et le Vice Président, Moustapha Kadi Oumani du Collectif pour la Défense du Droit à l’Energie (CODDAE).

L’Observatoire Nigérien des Élections Démocratiques, « ONED» veillera sur le déroulement global du processus électoral notamment l’élaboration du fichier électoral inclusif, la campagne électorale , la préparation générale des scrutins avant et après, la transmission à la CENI des résultats effectifs sortis des urnes au niveau des bureaux de vote, l’examen effectif et diligent des résultats des scrutins par les juges électoraux à travers la mise en œuvre des nouvelles techniques d’observation et de veille électorale ainsi que des stratégies de concertation permanente entre les différents groupes d’observateurs et d’acteurs électoraux.

A cet effet, l’ONED lance un vibrant appel :
1. Au Gouvernement de:
– Doter toutes les autorités électorales des moyens adéquats pour l’accomplissement de leurs missions respectives ;
– Ne rien entreprendre de nature à compromettre le bon déroulement du processus électoral conformément à la profession de foi du Président de la République dans son message à la Nation du 02 août 2015 ;
2. Aux Autorités électorales (la CENI, la CC et les TGI) de:
– s’acquitter avec conscience et honorabilité la mission qui leur a été confiée par la République afin de mériter la confiance du peuple ;
– poursuivre le dialogue avec toutes les parties prenantes pour garantir l’organisation en toute indépendance, neutralité et impartialité, des scrutins libres, démocratiques, consensuels, crédibles et transparents ;
– respecter les exigences du cycle électoral, les lois et règlements en vigueur en matière électorale.
3. Aux Partis politiques de:
– respecter et faire respecter les lois et règlements de la république en matière électorale ainsi que la charte des partis politiques ;
– s’atteler à l’éducation civique et électorale de leurs militants et sympathisants ;
– œuvrer ensemble pour des élections régulières, libres, transparentes, consensuelles et crédibles ;
– promouvoir la culture démocratique, le leadership éthique et de faire du débat politique un débat d’idées sur des considérations objectives ;
4. Aux Organisations de la Société Civile de:
– contribuer à la vulgarisation des textes légaux, à l’éducation et au contrôle citoyen de l’action de tous les acteurs électoraux;
– sensibiliser les électeurs et les électrices sur les enjeux électoraux et sur les techniques d’observation et de veille électorale à toutes les étapes du processus électoral pour accroitre leur vigilance en vu d’empêcher la tricherie électorale ;
– s’investir activement dans l’observation et la veille citoyenne pour s’assurer du bon déroulement du processus électoral à toutes les étapes ;
– éviter les déclarations partisanes.
5. A la Population Nigérienne de:
– faire preuve de vigilance pour faire respecter par tous la constitution, les lois et règlements de la République en matière électorale en dénonçant tout acte contraire aux prescriptions légales;
– se mobiliser pour se faire enregistrer au fichier électoral et de participer à toutes les phases du processus notamment le jour du scrutin pour exprimer concrètement leur vote ;
– se considérer individuellement et collectivement comme observateur électoral pour veiller au bon déroulement du processus électoral à toutes étapes.
6. Aux Partenaires Techniques et Financiers de:
– s’impliquer davantage dans l’accompagnement du processus électoral pour soutenir les autorités électorales dans l’organisation des élections libres, démocratiques et transparentes ainsi que les organisations de la Société Civile pour leur permettre d’assurer leur rôle de veille citoyenne et d’observation du déroulement global des consultations électorales.

Pour finir, nous réitérons notre disponibilité à œuvrer avec toutes les bonnes volontés disposées à partager cette ambition de réussir l’organisation correcte régulière, transparente, honnête et crédible des consultations électorales au Niger et en Afrique afin de renforcer le cadre démocratique et républicain tout en prévenant les conflits électoraux.

Vive la République Une et indivisible, Démocratique et Sociale !
Vive le CODDAE et le MPCR de la Société Civile Nigérienne !
Vive L’Observatoire Nigérien des Elections Démocratiques (ONED) !
En avant pour des élections démocratiques, libres, transparentes et honnêtes !

Fait à Niamey, le dimanche 9 août 2015

Pour le BEN CODDAE

Elhadji Moustapha Kadi Oumani

 Pour le BEN/MPCR

Le Président Le Président

Nouhou Mahamadou Arzika