Le président Nigérien M. Mahamadou Issoufou s’est fermement engagé Dimanche  2 Aout à organiser des élections démocratiques libres, transparentes et crédibles au Niger l’an prochain estimant qu’il n’y a pas d’institutions fortes et stables sans légitimité populaire et qu’il n’y a pas de légitimité populaire sans élections libres et transparentes.

«Je mettrai un point d’honneur à contribuer à l’expression libre des suffrages du peuple Nigérien et à l’organisation d’élections inclusives. Mon parcours politique, exempt de toute participation à des entreprises liberticides, en constitue une solide garantie. C’est dire que je ne cautionnerai pas l’organisation d’élections tropicalisées pour ne pas dire truquées» a indiqué le chef de l’état a l’occasion du traditionnel discours à la Nation marquant les festivités entrant dans le cadre de la fête de l’Indépendance du Niger ou fête de l’arbre célébrée les 3 Aout de chaque année.

«Je considérerai des élections mal organisées comme un échec personnel et je ne serai jamais à la base d’un travestissement de l’expression de la volonté populaire» a-t-il ajoute

«Aussi les institutions chargées des élections, du Comité du Fichier Electoral biométrique (CFEB) à la Cour Constitutionnelle, en passant par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), doivent-elles prendre leur responsabilité, en toute indépendance par rapport à tous les partis, quels qu’ils soient. Je voudrais donc rassurer tous les partis politiques et tous les candidats, que la tradition de transparence et d’équité généralement observée dans notre pays en matière électorale sera respectée » a précisé le président Isoufou

 A lire aussi….l intégralité de message a la nation de Son S.E  Isssofou Mahamadou

Quatre conditions doivent être réunies selon lui pour garantir la transparence et la crédibilité des futures élections. Il s’agit de la vigilance des électeurs, la présence des délégués des candidats dans les bureaux de vote et celle des observateurs. L’indépendance des institutions chargées des scrutins constitue également une autre condition.

Le président M.Mahamadou Issoufou a en outre renouvelé sa promesse d’impliquer directement les nigériens de l‘extérieur dans le processus électoral a la fois comme électeurs et comme candidats à travers l’augmentation du nombre des députés a l’Assemblée Nationale.

La Commission Électorale Nationale Indépendante a annoncé la semaine dernière le calendrier des prochaines élections. Ainsi l’Election Présidentielle 1er tour couplée et les Législatives se tiendront simultanément le dimanche 21 février 2016 tandis que l’Election Présidentielle 2ème tour est prévue pour le dimanche 20 mars 2016. Les Elections locales auront lieu quand a elles le lundi 9 mai 2016.

Les partis politiques de l’opposition réunis au sein de l’Alliance pour la Réconciliation, la Démocratie et la République (ARDR)  conteste ce chronogramme et récuse la Cour Constitutionnelle comme arbitre électoral.

KakakiNiger.net
Niger Inter

GRATUIT
VOIR