Les forces de sécurité nigériennes ont démantelé ce réseau de faux monnayeurs. Ils ont aussi découvert de faux passeports, des documents d’assurance automobile ainsi que des plaques d’immatriculation.

« Après enquête, nous avons obtenu un mandat et nous avons trouvé des sacs contenant des faux billets. Malheureusement, le suspect a fui avant notre arrivée, comme si il avait été averti de notre passage, » a déclaré un officier de police qui a participé à l’opération.

Trois armes à feu ont aussi été récupérées, ainsi que des produits, y compris du mercure, utilisé pour fabriquer de la fausse monnaie.

Au Niger, les individus reconnus coupables de contrefaçon risquent une peine de prison allant de cinq à 10 ans.

Située le long de la vaste région aride du Sahel, le Niger abrite certaines des routes les plus achalandées de trafic de toute sorte, allant des migrants à la drogue en passant par les armes.

BBC Afrique

Niger Inter

GRATUIT
VOIR