Le premier ministre de la transition du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida a été libéré après 5 jours de détention par les éléments du RSP (le Régiment de Sécurité Présidentiel) qui l’ont pris en otage le 17 septembre dernier en compagnie du président Michel Kafando en plein conseil des ministres.

La libération a été confirmée à BBC Afrique par le chef d’état-major des armées le général Pingrenoma Zagré qui a indiqué avoir échangé avec le colonel Zida qui était « très éprouvé » selon le responsable militaire.

Pour l’instant les raisons réelles de sa libération n’ont pas été fournies mais selon toute vraisemblance elle intervient dans le cadre des exigences formulées dans le projet d’accord qui sera soumis ce mardi aux dirigeants de la CEDEAO, convoqués à un sommet extraordinaire à Abuja la capitale fédérale du Nigéria.

Dans l’accord en 13 points en effet un des dispositifs est relatif à la libération immédiate des personnes détenues depuis le 17 septembre par les éléments de la junte dirigée par le général Diendéré.

Le lieutenant-colonel Zida selon un de ses proches a été acheminé dans un « lieu sûr ».

BBC AFRIQUE