Un militaire de l’armée a lu une déclaration à la RTB télé sous le coup de 7h25 ce 17 septembre 2015 au nom du Conseil national de la démocratie (CND). Ce Conseil dénonce la gestion de la transition et différentes mesures prises, notamment la loi électorale, les arrestations d’anciens dignitaires du régime et la loi sur le statut des forces armées, entre autres.

Le CND avoir pris le pouvoir et a annoncé la démission du président Michel Kafando et la dissolution du Conseil national de la transition.

Il déclare mettre en place un gouvernement d’union nationale en vue d’aboutir à l’organisation d’élections « inclusives ».

Nous y reviendrons.

Burkina24

Niger Inter

GRATUIT
VOIR