La Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Madame Federica Mogherini, Vice présidente de la Commission Européenne effectue, depuis hier, une visite au Niger. C’est aussi la première visite de la diplomate européenne en Afrique. A son arrivée hier à l’Aéroport international Diori Hamani de Niamey aux environs de 21 heures locales, Mme Mogherini a été accueillie par la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur Mme Kané Aichatou Boulama et l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne au Niger M. Raul Mateus Paula.

Pendant cette visite de 48h, la Vice-présidente de la Commission européenne aura des rencontres avec les plus hautes autorités du pays. Elle sera notamment reçue par le Président de la République, S.E.M. Issoufou Mahamadou et participera à une réunion ministérielle présidée par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, avant de tenir un point de presse.

Cette visite de la Haute Représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la politique de sécurité, Vice-présidente de la Commission Européenne dans notre pays vise à renforcer la coopération entre l’Union européenne et le Niger sur la migration, la sécurité et le développement. «J’aurai l’occasion de me rendre au Niger […], je serai également à Agadez où j’aurai l’occasion de me rendre sur le terrain pour aborder la problématique avec les autorités locales, les autorités nationales et voir dans quelle mesure nous pouvons jouer un rôle. Il faut savoir que c’est là un des lieux majeurs d’accueil des flux migratoires » a indiqué Madame Federica Mogherini, le lundi 14 septembre dernier à Bruxelles.

Le Service européen pour l’action extérieure (SEAE), dont Mme Mogherini a la charge est chargé de la politique étrangère et de sécurité de l’UE. Il a été fondé en janvier 2011 par le Traité de Lisbonne avec pour objectifs d’assurer plus de coopération et plus de cohérence au sein de la politique étrangère et de sécurité de l’UE. Il travaille en étroite collaboration avec les services diplomatiques des Etats membres, soutient la Haute Représentante de l’UE et Vice-Présidente de la Commission européenne (HR/VP) en vue de relever de nombreux défis qui se posent à l’échelle mondiale ainsi que de renforcer les relations bilatérales de l’UE, promouvoir et défendre les valeurs communes de l’Europe dans le monde. A cette fin, il s’appuie sur un réseau de 139 délégations de l’UE dans le monde.
Catherine Ashton est la première Haute Représentante de l’UE et Vice-Présidente de la Commission européenne (2009 – 2014). Federica Mogherini lui a succédé depuis 2014. La Haute Représentante de l’UE & Vice-Présidente de la Commission européenne (HR/VP) est Chef de la diplomatie de l’Union européenne – Chef du SEAE. Elle conduit la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union (PESC), contribue avec des propositions à l’élaboration de la PESC, tel que mandaté par le Conseil, et assure sa mise en œuvre. La Haute Représentante préside et conduit la réunion mensuelle des 28 ministres des Affaires étrangères de chaque pays de l’UE (« Conseil des affaires étrangères ») et également les Conseils de Développement et de Défense, elle coordonne les différentes parties des Relations extérieures de la Commission européenne (Commerce, aide au développement, l’aide humanitaire, l’élargissement). Elle représente l’UE à l’échelle international et coordonne les négociations internationales (par exemple celles de l’Iran).
Au Niger les interventions de l’Union européenne, s’expriment essentiellement en termes d’aide au développement et globalement dans le cadre de la cohérence des politiques internes et externes pour le développement, assurant un lien entre la Diplomatie, la Défense et le Développement. L’un des instruments de cette cooperation est le Programme Indicatif National (de Coopération) sur financement du 11ème FED (2014-2020) et la poursuite du 10ème FED (2008-2013). Le 11ème FED entré en vigueur le 2 mars 2015 pour la période 2014-2020 porte sur un montant de plus de 390 Milliards FCFA (soit plus de 596 Millions d’Euros). Quatre (4) grands secteurs de coopération sont particulièrement ciblés à savoir la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et la résilience ; les politiques sociales, avec le renforcement des capacités publiques en matière de gouvernance économique et financière, et la mise en œuvre des politiques sociales nationales, notamment d’éducation et de santé ; la sécurité, la gouvernance et la consolidation de la paix et le développement des infrastructures en vue du désenclavement des régions affectées par l’insécurité et les risques de conflit.
A ces secteurs de concentration, s’ajoutent des actions d’appui à la société civile et au renforcement de ses organisations, poursuivant ainsi les appuis initiés sur les FED antérieurs. A noter que l’enveloppe allouée au Niger le classe en 1ère place en termes de financement par habitant, et en troisième position des 16 pays signataires des premiers PIN au titre du 11ème FED. Au 1er juillet 2015, le 10ème FED a atteint un taux d’exécution de 87,5% avec un montant engagé de 593 millions d’euros. L’Union européenne est le premier partenaire au développement du Niger par le volume des subventions accordées et la diversité des secteurs d’intervention de l’aide communautaire grâce à la mobilisation de nombreux instruments de l’aide européenne.
Sources: Délégation de l’Union Européenne au Niger