Le onze national, le Mena, a facilement arraché son billet, le mardi 13 octobre dernier au stade Général Seyni Kountché, pour le 2ème tour des éliminatoires de la Coupe du monde, prévue en Juin-Juillet 2018 en Russie, en écrasant la modeste équipe somalienne sur le score de 4 buts à 0. C’est un Mena des grands jours qui, 90 minutes durant a offert un spectacle exceptionnel au public.

Avec la bonne option prise par le Niger, le vendredi 9 octobre dernier au National Stadium d’Addis-Abeba, et le doublé de Moussa Maazou (58ème et 62ème minutes), tout le monde savait que le Mena est sur la bonne voie de la qualification. Et ce match retour du mardi n’a été qu’une simple formalité pour le sélectionneur François Zahoui et sa bande. Quatre (4) buts à 0, c’est l’essentiel. Deux (2) doublés ont été signés cet après-midi là, par 2 attaquants sur la pelouse-mythique du stade Général Seyni Kountché. Il s’agit de Mahamane Cissé, sociétaire du club Congolais de l’A.C Léopards de Dolizie, à la 13ème et 68ème minutes, et Moussa Maazou (qui signe son grand retour dans le groupe), sociétaire du club Chinois de Changchun Yatai aux 18 ème et 32 ème minutes de jeu.

Au total, dans cette double confrontation Niger-Somalie, Maazou a inscrit 4 buts. Et « Le Guépard du désert » n’a pas fini de faire plaisir aux nigériens car même à la prochaine double confrontation du 2ème tour de ces éliminatoires contre les Lions Indomptables, il promet de pulvé- riser la niche camerounaise. Le match aller est prévu pour le 13 novembre prochain à Niamey. Coup d’envoi de ce Niger-Cameroun à 17 heures, apprend-ton de sources proches de la FENIFOOT. Certains amateurs du football n’ont pas hésité à traiter cette équipe somalienne d’inexpérimentée ou de faible. Mais, il faut aussi souligner qu’ils ont eu la malchance de se confronter à une forte chaleur le mardi dernier. Le jeu produit par le Mena a encore enfoncé, sinon anéanti toutes les chances des Somaliens à Niamey. A l’issue du match, et suite à une rencontre entre le ministre des Sports Abdoulkarim Dan Mallam et les joueurs du Mena à leur site d’hébergement de l’Hô- tel Les Rôniers, chacun d’eux a touché 1 million de francs CFA comme primes de victoires pour les 2 rencontres aller-retour. Après le Mena A (version Coupe du monde Russie 2018), place ce week-end au Mena local (version CHAN Rwanda 2016).

En effet, le Mena local, entrainé par Cheikh Omar Diabaté reçoit ce samedi 17 octobre 2015 au stade Général Seyni Kountché les Eperviers locaux du Togo à l’occasion du match aller qualificatif pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN), prévu en janvier prochain à Kigali au Rwanda. Match retour, le 24 octobre prochain au stade de Kéguè de Lomé. Le vainqueur dans cette double confrontation sera directement qualifié pour la phase finale de ce CHAN au Rwanda. Tout comme le Mena A, les locaux ne manqueront certainement pas d’émerveiller le public. En tout cas, sur sa forteresse du stade Kountché, le Mena reste toujours invincible. Coup d’envoi de Niger- Togo à 16h.

Ousmane Keita

Le Républicain du 15 Octobre 2015