Votre mot de passe vous sera envoyé.

Déclaration de Monsieur Ibrahim Yacouba, Ancien Ministre des Transports, Ancien Directeur de Cabinet Adjoint du Président de la République

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord de rendre grâce à Dieu le clément, le miséricordieux qui nous a permis de nous retrouver ce jour samedi  10 octobre 2015  pour cette déclaration.

Mesdames, Messieurs,

  Il vous souviendra que, par voix de presse, j’ai été, le Mercredi 26 août 2015, exclu du parti au sein duquel je militais jusqu’alors.

J’en avais aussitôt pris acte et tiré les conséquences en démissionnant du poste que j’occupais au sein du  Cabinet du Président de la République.

J’avais, bien avant cette date, démissionné du Cadre des Douanes auquel je fus intégré en 1991.

Tenant compte  de ces éléments, je puis affirmer, aujourd’hui, être dans ma totale  et pleine liberté d’action du point de vue politique.

Mais avant d’aller plus loin dans mon propos, et relativement à cette exclusion, je voudrais, en cette circonstance, réitérer et renouveler du fond du cœur mes vifs et sincères remerciements à toutes celles et tous ceux, qui au Niger et de par le monde, m’ont apporté leur soutien et exprimé leur solidarité.

Je suis touché par  l’expression  de tant de marque de sympathie et de considération à l’endroit de ma personne.

J’ai pu constater l’exceptionnelle mobilisation des  mes concitoyens, femmes et hommes, jeunes et seniors, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les médias classiques, dans les villes comme dans les campagnes, au Niger comme  à l’extérieur pour m’exhorter à poursuivre mon combat.

 Je  sais que, jamais, je ne pourrais trouver les mots justes et suffisants, pour remercier individuellement toutes ces personnes et toutes ces communautés, mais je puis les rassurer  que je me battrai toujours  pour le Niger et pour  nos idéaux communs.

Aujourd’hui, fort de votre soutien, fort de vos encouragements et fermement convaincu de votre engagement, je poursuivrai avec plus de dévouement, de  détermination et   d’enthousiasme mon action politique pour contribuer à la consolidation de la démocratie  et à l’avènement  d’une  véritable société de dignité, de paix et de  progrès,  basée sur le droit,  la solidarité et le partage.

C’est pourquoi  je voudrais, aujourd’hui, informer l’opinion publique nationale et internationale, que nous avons décidé de créer, conformément à la loi, une nouvelle formation politique.

Je travaillerai de toutes mes forces pour que ce projet politique contribue à  créer les conditions d’un épanouissement individuel et collectif durable.

 J’appelle les jeunes, les femmes et les hommes de ce pays à adhérer massivement à ce parti.

 Je les appelle également à se mobiliser conséquemment pour faire  triompher, inchallah, notre parti aux prochaines élections prévues en 2016 dans notre pays.

Je demande à l’ensemble des nigériennes et nigériens qui ont décidé de nous accompagner à prendre les dispositions utiles, et cela partout où ils sont,   pour la mise en place  très prochaine des structures   provisoires de notre parti.

J’en appelle enfin à toutes les Nigériennes et tous les Nigériens pour s’investir pleinement dans ce projet républicain commun et  dans cette dynamique nouvelle afin  de promouvoir et de défendre  les valeurs  et principes qui fondent le bonheur des peuples, la stabilité des sociétés et le progrès des nations.

Mesdames, Messieurs,

Je ne terminerai pas mon propos sans avoir  une pensée pieuse  et formuler une prière pour nos compatriotes et les membres de la  ummah islamique qui ont perdu la vie à la suite des événements de Mina.  Puisse Dieu leur accorder son pardon et le paradis eternel !  Aux blessés, nous leur souhaitons un prompt rétablissement !

                    Dieu bénisse et protège le Niger et son peuple ! Amen

                       Je vous remercie