Madagascar-Sénégal, Burundi-RDC, Niger-Cameroun et Mauritanie-Tunisie seront quelques unes des vingt rencontres du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, en novembre. Burundais, Comoriens, Malgaches, Mauritaniens, Nigériens et Tchadiens ont franchi le 1er tour, ce 13 octobre 2015, contrairement aux Centrafricains.

Les équipes du Burundi, des Comores, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad peuvent encore rêver à une première participation historique en phase finale de la Coupe du monde de football.

Ces six sélections se sont en effet qualifiées pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018, qui aura lieu entre le 9 et le 17 novembre 2015.

Le premier tour, disputé entre le 7 et ce 13 octobre 2015, a toutefois été plus ou moins facile pour les uns et les autres.

Des Centrafricains sans ressort

Les Malgaches ont ainsi fait match nul 2-2 à Antananarivo, ce mercredi, face à des Centrafricains qui ont cumulé les handicaps ces derniers jours. Les Fauves du Bas-Oubangui s’étaient ainsi inclinés 3-0 au match aller, dans la capitale malgache, quelques heures seulement après être arrivés sur l’île. Cette première rencontre devait en outre avoir lieu à Bangui mais elle a été délocalisée pour des raisons de sécurité. Dans un mois, l’équipe de Madagascar défiera celle du Sénégal, un adversaire d’un tout autre calibre.

Les Nigériens auront également fort affaire face aux Camerounais, au deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Au premier tour, le Mena n’a en revanche pas eu de mal à vaincre deux fois (2-0, puis 4-0) une faible équipe somalienne.

Les Burundais, de leur côté, affronteront leurs voisins de la RD Congo, en novembre. Les Hirondelles ont battu les Seychellois 2-0, ce mercredi, au terme d’une rencontre interrompue par la pluie. A l’aller, la sélection burundaise avait déjà gagné 1-0.

Enfin, les Mauritaniens ont pris le meilleur sur les Sud-Soudanais 4-0 à Nouakchott, une semaine après un nul 1-1 à Juba. Au prochain tour, les Mourabitounes joueront contre les Tunisiens.

Tchadiens et Comoriens de justesse

Les Comoriens et les Tchadiens ont, de leurs côtés, davantage souffert, ce 13 octobre. Ils se sont qualifiés grâce au principe du plus grand nombre de buts marqués sur le terrain adverse.

Les Sao du Tchad ont ainsi perdu 2-1 contre la Sierra Leone (après avoir gagné 1-0 à Ndjamena). Mais le but inscrit chez les Sierra-Léonais les qualifie pour le second tour, face à l’Egypte.

Même constat pour l’équipe des Comores, tenue en échec à l’aller 0-0, mais qui a marqué au Lesotho et qui a donc décroché un nul 1-1 salvateur. Les Cœlacanthes auront le redoutable privilège de croiser les Ghanéens, lors de la suite des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

COUPE DU MONDE 2018 : RETROUVEZ TOUS LES RESULTATS DES ELIMINATOIRES EN AFRIQUE


COUPE DU MONDE 2018 : DEUXIEME TOUR

Niger-Cameroun
Mauritanie-Tunisie
Namibie-Guinée
Ethiopie-Congo
Tchad-Egypte
Comores-Ghana
Djibouti ou Swaziland-Nigeria
Botswana-Mali
Burundi-RD Congo
Liberia-Côte d’Ivoire
Madagascar-Sénégal
Kenya-Cap-Vert
Tanzanie-Algérie
Soudan-Zambie
Libye-Rwanda
Maroc-Guinée équatoriale
Mozambique-Gabon
Bénin-Burkina Faso
Togo-Ouganda
Angola-Afrique du Sud

 

RFI.FR