Une dépêche de l’AFP annonce que onze soldats tchadiens ont été tués et treize blessés mardi matin. Leur position de Kaiga Ngouboua proche de la frontière tchado-nigériane dans la région du lac Tchad a fait l’objet d’une attaque par les islamistes de la secte Boko Haram.

Une source proche de l’Etat-major tchadien nous a confirmer l’information, il fait savoir que c’est une attaque surprise. Elle a été repoussée et l’armée est à leur trousse. « Onze de nos frères d’armes tués par les lâches de Boko Haram, mais nos soldats ont aussi tués 17 des terroristes » a-t-il rajouter.

Tchadinfos.com