Cinq ans après le retour de leur pays à un régime démocratique, les Nigériens iront aux urnes au début de l’année 2016 pour les élections présidentielles, législatives et locales. Les élections de 2016 au Niger sont une excellente occasion pour le pays de réaffirmer son soutien à un processus électoral pacifique et une transition démocratique continue.

Les États-Unis soutiennent les institutions démocratiques fortes et estiment que celles-ci sont mieux réalisées dans un environnement de stabilité politique durable permettant ainsi d’assurer le succès d’élections crédibles et compétitives. Le Gouvernement des États-Unis apportera son soutien au processus électoral au Niger à travers un certain nombre d’activités d’assistances étrangères. L’Agence américaine pour le développement international (USAID) et de l’Ambassade des Etats-Unis à Niamey fourniront environ 2,45 millions $ pour les préparatifs immédiats des élections à travers quatre projets:

• L’USAID, en partenariat avec l’Institut de Développement Outre-mer (ODI) et le Laboratoire d’Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local (LASDEL), mène un projet de six mois (de 150 000 dollars) en analyse de l’économie politique et de propositions d’actions (PEA), qui vise à fournir une meilleure compréhension des dynamiques informelles qui déterminent le comportement derrière la responsabilité électorale et l’administration publique au Niger.

Le projet mène des recherches sur les élections et les priorités des citoyens et facilite la distribution des résultats de la recherche et le dialogue autour de ces questions au public nigérien, les principaux acteurs locaux, les partis politiques et les organisations internationales. En outre, le projet collabore avec les chercheurs locaux afin de renforcer leur capacité à mener des recherches orientées vers l’action et la fa- çon dont le gouvernement et les partis politiques peuvent répondre aux priorités publiques.

• USAID, en collaboration avec le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP), a lancé un projet de cinq ans d’atténuation de la violence électorale à travers les systèmes nationaux d’alerte rapide (NEWS). NEWS vise à atténuer la violence électorale par des systèmes nationaux d’alerte précoce. Ce projet régional (500 000 $ au Niger) surveille, analyse et signale les cas de violence liés aux élections au cours du processus électoral afin de créer un environnement plus sûr et pacifique pour les citoyens nigériens.

• L’USAID appuie également une participation plus active au processus démocratique à travers le lancement d’un nouveau projet intitulé Programme d’appui à la Gouvernance Participative (PRG). L’une des activités principales du PRG se concentre sur le soutien aux efforts du gouvernement et la réactivité des citoyens aux besoins du public en vue d’accroître la confiance des citoyens dans l’état. Cette activité de 16 mois de plus de 1,8 million de dollars sera centrée sur la mobilisation des partis politiques à répondre aux priorités des citoyens nigériens.

Le PRG met également l’accent sur le soutien à l’intégration des groupes marginalisés tels que les jeunes et les femmes dans le processus politique et électoral, au renforcement de la compréhension des partis politiques du processus électoral, et l’amélioration de la couverture médiatique des plates-formes des partis politiques pendant le processus électoral.

• L’Ambassade des États-Unis à Niamey a également accordé une subvention de près de 25 000 dollars aux dirigeants de l’Association des Jeunes Leaders Africains du Niger (YALI) pour mener une caravane de sensibilisation au public sur les responsabilités civiques et la participation des jeunes dans le processus électoral.

Fait le 03 Novembre 2015

Ambassade des Etats Unis Niamey
Niger Inter

GRATUIT
VOIR