Devant  et  face  à tous  ces évènements  douloureux  qui  se  déroulent  dans le monde,  sur  le  Continent  africain  et  chez  nous  au  Niger,  j’ai  pensé qu’il  faut  réagir. Aucun d’entre nous ne peut rester insensible  ni sourd  devant  tant  de  drames qui endeuillent  chaque  jour des  familles,  nos familles. Nous ne  méritons  pas ,  n’accepterons  et ne  cautionnerons  jamais  ces  tueries ignominieuses,  ces  barbaries et  ces  lâches  attentats qui  détruisent  nos  vies.

         Nous  en  appelons  à  toutes  les  consciences  averties  à  soutenir  et  à  accompagner  sous  tous les cieux,   ces  hommes  et  ces  femmes,  nos  armées,  nos  Forces  Armées  qui  se  dressent  contre  ces actes et  sauvageries d’une  secte  ou  des sectes  qui nous  déchirent  notre  tissu  social. Nous  devons  continuer  à  serrer  les  rangs,    nous  donner  la main  et à partager  nos  douleurs. Notre  pays,  notre  cher  Niger  restera  toujours  debout et  ne  pliera  jamais  l’échine  puisqu’il  puise  sa  force,  ces  forces  dans  les  profondeurs  et  les  entrailles  de  nos  valeurs ancestrales.  Des  valeurs  qui  reposent  sur  notre  métissage  notre  brassage,  notre tolérance et  nos  religions , ciment  de  notre  unité . N’oublions  jamais que nous avons, Dieu merci  l’un  des plus beau pays  où nous  nous disputons, nous nous contredisons  sans  jamais nous  haïr ni  nous  entredéchirer .  Un  Niger qui  a  su  se  rassembler,  partager  puisque  de  Téra  à  Diffa,  nous  avons créé  des  alliances  par  des  liens  de  mariages  qui  consolident  nos  relations . Nous n’avons jamais connu de haine, ni des  comportements  xénophobes  ni ethnocentristes,  ou racistes  entre  les  Nigériens toutes  tendances  confondues .  En  prenant  notre  exemple  qui  habite  tous  les  nigériens , nous  dirons  que  Dieu  nos  a  doté  d’un  pays  de  paix .  Je  sui  un  peul  né  en  terre  Songhay  et  j’en  suis  fier,  très  fier car dans  notre  Téra  natal,  nous sommes  restés  toujours  unis  et  soudés comme  partout  sur  l’ensemble  du  vaste  Territoire  nigérien. Comme  tant  de  Nigériens , nous  avons  scellé  et  contracté  des  unions  en  dehors  de  nos races  et  Dieu  merci nous  ne  le  regrettons  pas. Bien au  contraire puisque nous en tirons un grand bénéfice et un honneur.

            Voilà  le  Niger, notre  patrimoine  commun  auquel  nous  appartenons  tous  et qui demeure  notre  repère national. C’est  pourquoi  nous  devrions faire  beaucoup  attention  en  évitant  des  dérapages  verbaux   qui  n’ont  pas  leur  place  dans  notre   pacifique Société  nigérienne. Au  lieu de nous indexer ou  de nous autodétruire,  nous  devrions  plutôt  poser  chacun  sa  brique  dans  la  construction  de  notre  pays  qui  attend  tout  de  nous et  partout  sur  ce  Territoire  de 1 267 OOO kms carrés. Au lieu de nous verser dans des incantations  inutiles ou  de  verbiages loin  de  nos  préoccupations,    nous devrions  consolider  nos  acquis.  Pour  laisser  aux  générations  actuelles  et  futures  un  patrimoine  digne de  ce  nom. Un  pays  qui  a  su  s’imposer grâce  au  combat  et  au  sacrifice  d’un  peuple  qui subit  les  caprices  d’une  ou  des  classes  politiques dont  les  querelles  de  chapelles  sont  devenues leur  tasse de  thé  quotidienne . Notre  pays  est celui  où la  jeunesse  et  les  femmes  sont  toujours  debout  et  constituent  les  sentinelles  de  la Démocratie. Les  uns  et  les  autres  ont  payé  cher jusqu’au  sacrifice  suprême. Nous  devons nous  dire  que  nous  avons un  pays  où  la  sagesse , et les  compétences  ne  manquent  pas  . Nous  devons  donc  en  être  fiers.

  Dr  Abdoulaye  HASSANE  DIALLO