Fin du calvaire pour les populations de la zone

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou a procédé hier, dans la commune de Guidimouni, à l’inauguration du tronçon Zinder-Guidimouni-Mussari, sur la Route Nationale RN°1. Ce tronçon long de 82 km était depuis des années dans un état de dégradation avancée. Les travaux de réhabilitation ont coûté 10 milliards 910 millions sur financement de l’Union Européenne à travers le 10ème Fonds Européen de Développement (FED). La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants des institutions de la République, des diplomates et représentants des missions internationales, des autorités régionales, locales et coutumières, ainsi que de la population venue nombreuse pour accueillir la délégation conduite par le Président de la République.

En procédant à la coupure du ruban, le Chef de l’Etat a rappelé qu’il est en train de tenir les promesses qu’il a faites aux populations nigériennes. Ces promesses concernent le domaine des infrastructures routières, mais aussi d’autres secteurs de la vie socio-économique et du développement. Tout au long du trajet, jusqu’à Guidimouni, les populations étaient sorties massivement pour l’accueillir, c’était une mobilisation exceptionnelle. Le Président de la République a remercié la population, pour cette mobilisation qui est, en fait le signe de sa reconnaissance. En effet, l’inauguration de ce tronçon marque la fin du calvaire que représente la circulation sur cette route dégradée depuis plusieurs années.

La réhabilitation de ce tronçon tient beaucoup à cœur le Chef de l’Etat qui s’est fortement investi pour sa concrétisation. En 4 ans et demi, le programme de la renaissance du Niger en matière d’infrastructures routières, a fait d’importantes réalisations en matière de poursuite du désenclavement interne et externe du pays. Le secteur des transports est un axe stratégique et fondamental pour les autorités de la 7ème République et, elles ont eu la confiance d’un partenaire stratégique, l’Union Européenne qui investit dans le cadre du 10ème Fonds Européen de Développement.
Dans son intervention, le ministre de l’Equipement a indiqué qu’à la date d’aujourd’hui, entre les réalisations réceptionnées et celles lancées, « nous avons un cumul net de 2292,87 km soit un taux de réalisation de 104, 22% dont 309,5km pour la région de Zinder ».

prn-2Pour le projet route bitumée, l’engagement était de 3000 km, et cet engament est en passe d’être largement dépassé entre les routes déjà réceptionnées et celles en cours pour la fin du mandat. «Nous avons 3785,4km soit un taux de 126%. Pour la région de Zinder, nous totalisons un linéaire de 498km. Il est indéniable que les engagements sont largement tenus. Dans le domaine du chemin du fer, de zéro km avant le mandat, nous passons à 127km et bientôt la ligne de 140km liant Niamey à Dosso sera une réalité. « Les Nigériens reconnaissent et admettent que vous avez tenu la promesse. C’est pourquoi, ils traduisent vos actions en quelques mots devenus aujourd’hui célèbre :  »Kunyi Mun Gani, Mun Godé » autrement, vous avez fait, nous avons vu, merci Monsieur le Président », a affirmé le ministre de l’Equipement.
En plus des avantages directs et immédiats sur la réduction du coup des transports, la réhabilitation de la route Zinder-Guidimouni-Mussari aura un impact réel sur l’amélioration des conditions de vie des populations, de leur sécurité et réduira les coûts d’exploitation de leurs véhicules. A l’occasion des ces travaux, d’importantes actions ont été réalisées notamment, deux forages dans des villages, le pavage de 19 ruelles de Guidimouni pour améliorer l’assainissement de la ville d’une part et d’autre part, arrêter l’ensablement de la mare qui mesurait 10km dans les années antérieures, et réduite aujourd’hui à 4 km. La mare a connu plusieurs effets néfastes du changement climatique.
prn-3

Avec la réalisation du tronçon, il a été construit un poste de pesage à Tirmini. Il a également été créé 200 emplois permanents et temporaires à laquelle, il faut ajouter l’aménagement de l’OPVN et la construction de deux dalots à Mirriah. On note aussi la plantation de 1500 pieds d’arbre le long de la réalisation. Le ministre de l’Equipement a exprimé au nom du Chef de l’Etat, toute la gratitude du Niger à l’Union Européenne pour l’appui sans cesse croissant sous forme de don qu’elle apporte au pays dans ses efforts de développement. Au titre de la région de Zinder, M. Ibrahim Nomao a dit que, l’Union Européenne va permettre la réhabilitation et le bitumage de 200km dont ce projet ainsi que, les axes Zinder-Bandé-Magaria-frontière Nigeria pour un coût global de 23 milliards et d’autres actions sont en cours.

D’une manière générale, les actions d’appui technique de l’Union Européenne dans le domaine du transport ont aussi permis de renforcer les différentes structures engagées dans la gestion et la performance du réseau routier au Niger. L’Union Européenne a également financé la revue de la stratégie nationale du transport 2011-2020. Cette action se poursuivra dans le cadre du 11ème FED à travers l’axe 1 du programme indicatif national dont 90 millions d’euros sont prévus. Pour le développement de la zone de production agropastorale, il faut souligner la stimulation et la facilitation des échanges économiques entre le Nord et le Sud du pays, la contribution à la mise en place de la politique nationale routière pour la préservation du réseau et l’amélioration de la sécurité routière.
Le ministre de l’Equipement a en outre rappelé que le Niger s’est engagé dans une politique de préservation des réseaux routiers existants par le renforcement des moyens de l’entretien routier, la transformation de la CAFER en structure de seconde génération, la modernisation des postes de pesage et de péage par un suivi rigoureux dans la mise en œuvre du règlement 14 de l’UEMOA en termes de charge à l’essieu. Il a enfin invité les riverains de la route à sauvegarder jalousement le joyau en évitant toute destruction par des cassis sauvages et autres actions néfastes. Aux transporteurs il demande de respecter les normes en matière de surcharge.
prn-4Auparavant, le gouverneur de la région de Zinder M. Kalla Moutari s’est félicité de la visite du Chef de l’Etat dans sa région. «Nous sommes à la 6ème visite du Chef de l’Etat dans la région de Zinder depuis son accession à la magistrature suprême. A chaque visite, il vient inaugurer une œuvre ou pour lancer des travaux d’infrastructures au profit des populations », a-t-il déclaré. En ce qui concerne l’inauguration de ce tronçon, il a indiqué que, cette route nationale N°1 est l’épine dorsale de tout réseau routier national. Elle constitue un maillon important pour le désenclavement de notre pays. Il y a encore un peu moins de deux ans, rappelle-t-il que ce tronçon était un véritable casse-tête au développement économique de la région. Mais, durant les cinq ans à la tête du pays, le Président de la République a gratifié la région de Zinder de bien d’autres réalisations et actions.
«Près de 70km de désenclavement de zones de production et 28 nouveaux centres électrifiés», a-t-il déclaré. Le gouverneur de la région de Zinder a ensuite présenté un bilan positif des secteurs si importants que l’agriculture et l’élevage, premières activités économiques de la région pour lesquelles grâce à l’initiative 3N, la région de Zinder a bénéficié de gros investissements. Il a aussi cité les plus importantes réalisations dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’hydraulique et de la formation professionnelle et technique, de l’enseignement supérieur etc.
L’ambassadeur, Chef de délégation de l’Union Européenne au Niger, SE Raul Mateus Paula a dit que la réhabilitation de ce tronçon génère un gain de temps substantiel qui ramène à 45 minutes, la durée du trajet de 65km entre Zinder et Guidimouni, qui était de 3 à 4 heures de temps, selon le type de véhicule. « C’est là un des impacts socio-économiques le plus remarquable engendré par le projet et qui va permettre par ailleurs de réduire le coût d’entretien des véhicules et le prix des transports des marchandises, surtout pour l’exportation de la production maraîchère de la vallée de Guidimouni », a-t-il déclaré. SE Raul Mateus Paula a indiqué que le rapport indépendant d’évaluation du projet réalisé en août 2015 a relevé une augmentation du revenu des producteurs. Ce qui laisse présager une transformation positive des activités économiques de la région et traduit clairement l’adage qui dit, « le développement passe par là où passe la route ».

Dans le cadre du programme du développement des infrastructures routières de l’Union Européenne, « nous reviendrons encore, Incha Allah dans la région de Zinder pour matérialiser deux autres projets routiers importants au développement de la zone ; il s’agit de l’inauguration de la route Zinder-Magaria-frontière Nigéria dont les travaux sont en cours. Il y a également le lancement des travaux de la route SORAZ-Tanout dans le cadre du 11ème FED dont les études techniques financées par le 10ème FED sont terminées », a annoncé l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Niger. SE Raul Mateus Paula a enfin salué vivement ses collègues ambassadeurs des Etats membres de l’Union Européenne avec qui, il travaille en parfaite synergie dans le cadre de la coopération au développement en faveur du Niger et pour raffermir les liens d’amitié et de solidarité.

A la fin de la cérémonie, le chef de canton de Guidimouni a offert au Président de la République un cheval magnifiquement harnaché en guise de reconnaissance pour les promesses tenues aux populations. Peu après la cérémonie, la délégation présidentielle a mis le cap sur Gouré où a eu lieu un grand meeting qui a drainé une marée humaine venue de toute la contrée de Gouré.
Seini Seydou Zakaria, envoyé spécial.